Karumag Madinmag Positive economie

CEIBA : BECCA prend de la hauteur

BECCA Christophe Foucault

Christophe Foucault est Président du Directoire et Directeur général de la société CEIBA depuis janvier 2014. Cet originaire de Bretagne, professionnel expérimenté dans le management d’équipe et la gestion de projet à grande échelle, veut donner une nouvelle ambition à cet acteur de la logistique maritime et aérienne à travers son produit BECCA, un Website dédié aux professionnels du transport et à toutes les entreprises souhaitant déplacer des marchandises d’un point A vers un point B. Rencontre au cœur de la donnée.

 

Quelle est l’expertise de CEIBA ?

Christophe Foucault : CEIBA (Centre d’Échanges Informatisés Branche Antilles) gère, depuis 2002, le premier guichet portuaire unique de la Caraïbe. La plateforme AP+, présente sur tous les ports et à l’aéroport de Guadeloupe, permet l’échange de données informatisées maritimes portuaires et douanières. Ce projet, réalisé grâce au support des fonds européens, permet le suivi des marchandises à l’import à l’export et au transbordement. Nous travaillons aussi, depuis quelques temps, à la mise en place d’une bourse électronique de fret maritime : BECCA, qui est la première bourse de fret de la Caraïbe et d’Amérique latine.

À quel problème répond BECCA ?

Il est très difficile de trouver des solutions de transport pour ses marchandises lorsque l’on est une petite ou moyenne entreprise. Nos territoires se retrouvent enclavés économiquement, du fait d’un manque de visibilité sur les solutions de transport. Nous sommes un facilitateur et un régulateur dans les échanges inter-îles. Nous permettons à ceux qui souhaitent exporter ou importer de pouvoir bénéficier de solutions de transport au juste prix.

Quelles sont les fonctionnalités de BECCA ?

BECCA est d’abord un annuaire qui répertorie tous les ports et acteurs maritimes de la zone Caraïbe :

www.becca-directory.com

Le second volet de BECCA, et non des moindres, intègre une véritable place de marché, permettant le dépôt d’annonces de marchandises à transporter d’un point à un autre. L’outil facilite le groupage et permet le transport de n’importe quel type de marchandise. Les chargeurs ont la possibilité de publier une annonce de fret et de recevoir des cotations de transport par email. Ils sélectionnent ensuite l’offre qui les intéresse. Ils peuvent ainsi trouver la meilleure solution de transport pour un besoin spécifique. Les opérateurs de transport, quant à eux, vont consulter les offres de fret ou les recevoir par email, s’ils ont placé des alertes. Ils proposent leurs cotations et sont ensuite avertis lorsqu’ils sont retenus pour effectuer le transport. Ils peuvent ainsi consolider leur chargement avec du fret supplémentaire, ce qui leur permet d’optimiser leur rentabilité et de développer leurs lignes. Une relation gagnant-gagnant.

Quelles sont les nouveautés du produit ?

La nouvelle mouture 2.0 de BECCA est en ligne depuis un mois et demi (www.becca-exchange.com). Le site a été patiné afin d’être plus intuitif et facile à utiliser. L’ergonomie a été repensée, afin que les utilisateurs soient dans la convivialité. Le site s’adapte à tous types de support : smartphones, tablettes, ordinateurs,… Il est aussi multilingue : anglais, français et espagnol, et il ne répertorie pas moins de 42 078 ports (tous les ports mondiaux), car une bourse de Fret Maritime, par définition, se veut en mesure de proposer des solutions n’importe où dans le monde. Toutes ces améliorations sont le fruit de milliers d’heures de travail, de “crowdsourcing”, de brainstorming, de développements et d’échanges permanents avec nos utilisateurs, qui sont de plus en plus nombreux. Côté nouveautés, nous venons également de signer des accords de partenariats avec la “Port Management Association of the Caribbean” (PMAC), ainsi que la “Fédération Colombienne des Agents Logistiques du commerce international” (FITAC). BECCA se veut vraiment aujourd’hui et un peu plus chaque jour, un outil au cœur des échanges maritimes.

Laisser un commentaire

/* ]]> */