Culture et plaisir La Réunion Portraits RéuniMag

Mode And Truck Le camion d’Anne-Sophie Ajorque amène la mode en bas de chez vous

Anne-Sophie Ajorque -1

Avec son camion et son talent pour chiner vêtements et bijoux, Anne-Sophie Ajorque, 26 ans, a lancé un concept inédit à La Réunion. Mode And Truck, boutique itinérante, c’est la mode en bas de chez soi. Parcours d’une blogeuse devenue truckeuse.

Vivre de sa passion, beaucoup en rêve. Peu y arrive. Anne-Sophie Ajorque fait partie de ceux-là. Pourtant, c’était loin d’être gagné. Il y a encore deux ans, elle était employée de banque. « Je n’aimais pas mon métier. Vestimentairement, je ne pouvais pas m’exprimer et ça jouait sur mon moral », sourit-elle. Seulement Anne-Sophie avait dans sa manche une carte à jouer : son blog.

Passionnée de mode, elle entretenait sur le web, notamment les réseaux sociaux, toute une fidèle communauté. Les marques n’ont donc pas tardé à s’intéresser à cette jeune blogeuse et lui proposer des partenariats. Un premier pas.

Le second est franchi lorsque son « envie d’entreprendre » la pousse à imaginer un projet de boutique de vêtements itinérante dans un camion « comme il y en a déjà beaucoup aux Etats-Unis », explique-t-elle.

L’idée de Mode And Truck est née, reste maintenant à la concrétiser. Et c’est au Startupweekend où, inscrite par des amis, les fondations du projet vont être bâties. « Je n’y croyais pas trop au début mais, au fur et à mesure que je passais des étapes, je me suis prise au jeu », assure Anne-Sophie. Elle ne remporte pas le concours mais reçoit les vifs encouragements du président du jury, Jacques de Chateauvieux. Rien que ça. « Je suis sorti de là gonflée à bloc », se souvient-elle.

« Je veux

rester sur la route »

Mais le plus dur reste à faire : trouver des financements. La jeune entrepreneuse lance une collecte sur la plateforme de crowfunding Kiss Kiss Bank Bank. Elle récolte 5675€. Un bon début mais insuffisant par rapport aux investissements à consentir. « Ça été la période la plus difficile, reconnaît-elle. J’ai dû aller voir les banques mais elles ne comprenaient pas vraiment mon projet. Heureusement, un conseiller a cru en moi et m’a accordé un prêt. »

Depuis maintenant plus d’un an, elle sillonne l’île avec son camion. Si elle doit encore faire avec la réticence de nombreuses communes qui refusent de lui laisser un emplacement, elle peut s’appuyer sur une clientèle fidèle. Elle développe également de nouvelles offres comme la possibilité de privatiser le camion pour une après-midi entre copines ou encore pour les salariés d’une même entreprise.

Dans l’avenir, Anne-Sophie envisage l’ouverture d’une boutique ou la création d’une marque de vêtements. Mais elle est catégorique : « Je ne quitterai jamais mon camion. Je veux rester sur la route. »

Suivez Mode and Truck

www.modeandtruck.re

Facebook : Mode And Truck

/* ]]> */