Actualités des réseaux Madinmag

« Océan Alerte Rouge ! » : grand Forum de Contact-Entreprises

Océan Alerte Rouge

Ancien membre de l’équipe Cousteau, expert en sciences écologiques auprès de l’Unesco,
Nathalie de Pompignan est l’auteure d’un ouvrage de référence, écrit à quatre mains avec sa fille Constance Albanel, « Océan alerte rouge, chroniques d’un désastre annoncé ». Elle est l’invitée du prochain Grand Forum de Contact-Entreprises qui se déroulera à Madiana le jeudi 9 juin à 18h.

« Océan, alerte rouge ! » Un constat alarmant

L’océan est aujourd’hui en danger et le tableau est sombre. A l’origine de la vie sur notre planète, il occupe 70% de sa surface et fait d’elle une terre habitable. Il est la principale source de protéines pour près de 3 milliards d’êtres humains. Il interagit avec l’atmosphère, absorbe plus d’un quart des émissions de carbone, joue un rôle essentiel dans la régulation de la chaleur et des précipitations et produit la moitié de l’oxygène que nous respirons. Il abrite une foisonnante biodiversité et son littoral accueille les
2/3 de la population mondiale. Or, sa santé est en péril.

Les activités humaines affectent durement 40% de sa surface : surpêche, pollutions innombrables, industrielles et agricoles essentiellement, urbanisation du littoral et émissions de gaz à effet de serre. 80% de la pollution marine provient de sources terrestres. Partout, dans le monde, la perte de biodiversité océanique s’accélère. Les écosystèmes parmi lesquels les récifs coralliens, les mangroves, les grands fonds marins sont sous pression et pour beaucoup d’entre eux dégradés. Les espèces invasives prolifèrent, les zones marines mortes s’accroissent et les matières plastiques forment des continents et contaminent l’océan en se décomposant.

La surpêche a provoqué une réduction de 90% de certains stocks halieutiques commerciaux en cinq décennies. Et les changements climatiques ont d’ores et déjà des impacts importants sur le milieu marin : réchauffement, élévation du niveau de la mer entrainant érosions et inondations. L’augmentation des émissions se traduit par une acidification croissante menaçant la survie d’organismes à la base de la chaîne alimentaire. La relation climat/océan est modifiée car l’intensité et la rapidité de ces impacts diminuent la capacité de résistance et d’adaptation de l’océan aux changements en cours. Le constat fondé sur des faits établis et reconnus est alarmant.

Il est primordial de mieux étudier le système océanique dans toute sa complexité, d’agir afin d’éviter sa dégradation continue, d’adopter une gestion avisée des ressources et de rendre les activités économiques présentes et à venir compatibles avec l’indispensable protection du milieu marin…

Lors du Grand Forum Contact-Entreprises qui se tiendra le 9 juin à Madiana, j’aborderai la question des zones marines mortes qui prolifèrent dangereusement. Je parlerai aussi de l’élévation du niveau de la mer, de la submersion des îles et de certains littoraux, des conséquences de ces phénomènes et de la conduite que
l’humanité doit impérativement tenir pour y faire face.

Cette conférence-débat est gratuite et ouverte à tous.
Les places étant limitées, il faut réserver auprès de avnoel@contact-entreprises.com

/* ]]> */