Actualités des experts Madinmag

Valérie de Gryse : le plaisir au travail ou la theorie du « job crafting »

Capture d’écran 2016-06-24 à 12.52.00

C’est l’une des préoccupations principales des français :

« Comment puis-je m’épanouir dans mon métier ? »

Dans nos contextes professionnels actuels, il semble si difficile de concilier vie personnelle et vie professionnelle tant nous sommes « pressés » : vouloir aller toujours plus vite, performer, réussir ! Vous connaissez cette expression « avoir le nez dans le guidon » ?
Elle exprime l’effort et la recherche de l’efficacité maximum ! Car au-delà du cadre professionnel, il y a tout le quotidien à VIVRE, familial, personnel, amical.
C’est parce que nous investissons beaucoup de nous-mêmes au travail que nous sommes exposés aux déceptions et aux déséquilibres : ce sont nos fameuses émotions qui s’emballent si aisément et si souvent…
« Don’t worry, be happy ! » entonnait Bobby Mc Ferrin dans sa chanson éponyme. Plus facile à dire qu’à faire, me direz-vous !

Qu’est ce que le Job crafting ?

Encore une expression anglo-saxonne et jargonneuse. Traduit littéralement, cela signifie « peu ou prou, travail façonné par la main », autrement dit c’est la manière dont le collaborateur adapte, modèle, sculpte, transforme son job afin de le rendre plus attrayant, moins routinier, moins rythmé par les mêmes tâches répétitives, donc moins ennuyeux. En bref, il s’agit de donner un sens à sa tâche.
Je vous invite à faire un premier pas pour savoir où vous en êtes : commencez par vous situer sur une « échelle du plaisir» au travail, graduée de 1 à 10… Alors ça donne quoi ?

Peut-être devriez-vous, vous poser les questions essentielles :

– Qu’est ce qui est important pour moi ?
– De quoi ai-je envie ?

Prenez le temps d’y réfléchir en pleine conscience et avec bienveillance envers vous même, vous serez agréablement surpris par vos réponses. A ce stade, vous devriez déjà y voir plus clair, n’est ce pas ?

Etape suivante : trouver dans vos propres ressources internes et externes, celles qui vont vous permettre d’agir !
– dans votre environnement professionnel
– dans vos domaines d’expertise
– dans votre environnement personnel….
Enfin, veiller à vous fixer des objectifs SMART : Spécifiques,
Mesurables, Acceptables, Réalistes et Temporels : c’est magique !

Maintenant, où en êtes-vous sur votre échelle du plaisir ? Pour terminer, je vous invite à méditer sur cette citation :
“Ce n’est pas parce que c’est difficile que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas que c’est difficile”.
Sénèque

Contact : valeriedegryse@orange.fr
Tel :0696 21 21 13

/* ]]> */