Chroniques Madinmag

La chronique d’Elie Clavely : c’est les vacances !

Peut-on travailler sans prendre de vacances ? Voilà une partie de mon programme 2016.

C’est déjà les vacances. Après quelques mois de travail, je vais enfin m’accorder quelques jours de repos. Bien entendu, je n’ai rien prévu. J’hésite entre un petit voyage dans les îles, louer une maison ici en Martinique et me remettre au sport. Peut-être que je devrais opter pour tout cela en même temps. Un budget s’impose pour connaître ma marge de manœuvre, ça ira vite je le sens. Autant vous dire que je rédige avec une chanson chaloupée « Danza Kuduro » de Don Omar, un mojito ima-ginaire à la main. Budget approximatif réalisé, je pense pouvoir gérer quelques extravagances pour cette saison 2016. Le propre des vacances c’est de faire un peu ce que l’on veut avec le minimum de contraintes. Se déconnecter est le maître mot. Je vais pouvoir prendre le temps de ne penser à rien et compter les nuages. Il est difficile d’être productif en permanence sans prendre le temps de se ressourcer. Avec un peu de recul, j’aurai de nouvelles idées qui me permettront d’être plus réactif. L’épuisement professionnel existe bel et bien. Effectivement, je réalise que je prenais beaucoup de temps pour effectuer des tâches basiques. Une espèce de lenteur s’installe progressivement si on n’y porte pas attention. En devenant moins productif, le chiffre d’affaires s’avère menacé. Autant employer ce temps à un peu de repos pour redémarrer une fois les batteries rechargées. Dans l’ordre, je vais démarrer par la reprise du sport. En seconde position des petites escapades. Où ? Là où le budget le permettra. Dans l’absolu prévoir quelques semaines à l’avance auraient été un plus. Mais c’est une contrainte que l’on ne s’impose pas toujours. Vive l’aventure et l’inconnu ! Je mets en suspend quelques dossiers. Je vais les reprendre en main progressivement. J’avertis les clients concernés afin d’occasionner aucune gène. Je vais gérer les urgences tout de même. S’aérer l’esprit quelle joie. Je constate que dans ma liste, j’ai oublié de mentionner les sorties entre amis. Je rectifie cela de suite, car les choses les plus simples sont parfois les meilleures pour rompre avec le quotidien et faire le plein d’énergie. Cet article est sans doute l’un des plus importants de la série écrite depuis un an et quelques mois. Pourquoi ? Tout simplement car il faut prendre soin de soi pour faire décoller sa carrière professionnelle. Pas besoin d’être un thérapeute pour comprendre que notre premier outil de travail c’est nous. Bonnes vacances à tous et profitez bien !

Dubline Entertainment

Production de contenu audiovisuel,
événementiel et création de format 

dublineentertainment@gmail.com 

0696 71 11 71

/* ]]> */