Actualités des experts La Réunion RéuniMag

La relation Médias dans la stratégie de communication

anne-Laure Delamotte

Au cours de ces dernières années, la relation Presse a fortement évolué au point de perdre son patronyme au profit de « Médias ». Elle prend une place de plus en plus stratégique dans la communication globale des organisations. Eléments de réponse. 

Force est de constater que beaucoup opposent encore la relation Médias à la publicité. Le discours, la méthode et les résultats diffèrent pourtant. La publicité diffuse sur des espaces réservés une information calibrée et séduisante, au détour d’un storytelling qui cherche avant tout à générer de l’émotion auprès de publics identifiés. La relation Médias, quant à elle, propose une information dénuée d’artifices et remise dans un contexte d’actualités. Une information qui s’adresse en premier lieu à des tiers et non directement aux publics cibles, qui jugeront de sa pertinence et de l’intérêt qu’ils ont ou non de la diffuser. Il en va de la liberté de la presse. La portée de leurs retours se révèle d’une valeur inestimable : l’information reprise gagne en crédibilité. La relation Médias et la publicité ne s’opposent donc pas mais se complètent : l’un avec son pouvoir de séduction, l’autre avec son pouvoir de recommandation. Il convient toutefois de les positionner dans un cadre stratégique clair et cohérent.

La communication évolue dans un monde sans frontières, ultra-connecté, où tout peut se faire et se défaire en un seul buzz. En termes d’image et de réputation, il ne suffit plus d’exister sur son territoire par l’intermédiaire de ses produits et services. L’entreprise doit se créer une identité propre d’acteur engagé, qui véhicule des valeurs et des engagements forts. Pour ce faire, il importe d’évaluer les perceptions que génère l’entreprise auprès de ses publics et de les faire évoluer progressivement et durablement par la preuve. Faire-savoir ne suffit plus aujourd’hui pour convaincre et favoriser l’adhésion. La relation Médias y joue un rôle déterminant. Elle s’inscrit dans une démarche globale de relations publiques où il est question de penser « glocal » et de se positionner comme référent, voire influent, dans un périmètre bien défini.

Anne-Laure Delamotte

Consultante en relations médias et publiques

aldelamotte@runconcept.com

www.runconcept.com

/* ]]> */