Actualités des experts Karumag

WP Conseils : le choc des référentiels

WP CONSEIL

Il n’est pas courant de parler de référentiels en matière de management de projet et pourtant c’est l’un des problèmes les plus complexes auquel est confronté un entrepreneur quand il essaie de réaliser son ambition.

Mais avant d’aller plus loin dans le raisonnement, précisons ce qu’on entend par référentiel.

Les définitions les plus simples et les plus explicites sont les suivantes :

• Ensemble de règles de fonctionnement, propres à un système, qui en assure la cohérence, l’efficience et l’efficacité.

• Ensemble de règles fondamentales d’un système qui en fonde l’organisation et la performance par rapport à ses finalités.

Ainsi, tout projet économique se caractérise par un ensemble de postulats, de valeurs, qui lui sont propres, lui donne sa cohérence et en assure la performance.

Dès lors, pour la mise en œuvre d’un projet, l’une des difficultés essentielles, outre les questions financières, est de rendre compatible le référentiel du projet avec celui du territoire.

Traiter le financement d’un projet, en analyser la profitabilité permettent d’assurer sa mise en production et son lancement. Mais son développement et sa pérennité sont assurés par l’adéquation entre son référentiel et celui du
« territoire-marché » qu’il cible.

Prenons, encore une fois, l’exemple d’un projet de golf de 18 trous avec son club house, son restaurant, sa boutique proshop et son hôtel… .

Je pense qu’il est inutile de préciser qu’une telle organisation véhicule un ensemble de règles, de valeurs et de postulats organisationnels, fortement imprégnés par les origines de ce jeu : Le golf de St Andrews en Ecosse. Implanter une telle organisation sur un territoire comme la Guadeloupe, ou une autre ile des Antilles, génère automatiquement un choc de référentiels.

Si l’effort d’adéquation des référentiels est faible on créera une enclave sur le « territoire-marché » cible.

Si l’effort d’adéquation est intense, le projet pourra s’intégrer à son «territoire-marché », et, s’il est bien géré, il deviendra un golf remarquable.

Ainsi quand on met en œuvre un projet, quel qu’il soit, on a en fait 2 options :

• Créer une enclave ou un comptoir : On saisit une opportunité et travaille, à court terme, pour l’exploiter rapidement.

• L’intégrer au « territoire-marché » cible : On saisit une opportunité et travaille, à long terme, pour la transformer en « filon ».

Selon vous, qu’elle est l’approche la plus pérenne ?

Immeuble ACEROLA

Angle des rues Jasor et Gothland

ZI Jarry – 97122 Baie Mahault

Tél: 0590 89 85 52 – 0690 50 33 33

Email: info@wpconseils.com

/* ]]> */