Culture et plaisir La Réunion Portraits RéuMag

Adèle Bègue, ça glisse de nouveau !

adele-begue

Le surf est de retour à la Réunion. Adèle Bègue, surfeuse depuis toujours et responsable de l’univers « Eau » à Décathlon Sainte-Suzanne, peut en attester. Première conséquence, les pratiquants ont besoin de se rééquiper. Avec Adèle, ils ont trouvé la personne idéale pour les conseiller.

Par Benjamin Postaire

Depuis qu’elle a huit ans, Adèle Bègue surfe. Le matin, le midi, le soir, du lundi au dimanche. Comme tous les passionnés de glisse, elle a donc vécu difficilement ces dernières années, marquées par la crise requin. Mais elle est formelle, « la vie du surf a repris ».
Spots sécurisés, compétitions, écoles de surf, tous les voyants sont au vert.

Alors quand, en juin 2016, un réaménagement du magasin Décathlon de Sainte-Suzanne est organisé, elle saute sur l’occasion. Responsable de l’univers « Eau » au sein de l’enseigne, elle a constaté le retour d’une demande en équipements de surf et a donc aménagé un espace « glisse ». Surfs, bodyboards et accessoires ont fait leur retour en rayon. Le succès est immédiat, les premières planches partent sur commande avant même d’être arrivées en stock.

« Nous sommes passés d’une population d’experts à débutants »

Pour la glisse comme les autres disciplines, Décathlon conserve son approche : rendre le sport accessible à tous. Et ça tombe plutôt bien. « Comme tout le monde a arrêté il y a quelques années, nous sommes passés à La Réunion d’une population d’experts à débutants », explique Adèle. Or, le magasin propose des produits d’entrée de gamme très bon marché et surtout moins techniques et donc plus adaptés à des profils de débutants. « Ce genre de produits est unique sur le marché, à La Réunion mais aussi ailleurs »,
assure Adèle.

Et la jeune femme sait de quoi elle parle. Titulaire d’un Master de management international glané à Bordeaux, elle a effectué ses stages dans des surfs shop à Londres et en Australie. De retour à La Réunion, c’est en toute logique qu’elle cherche à rejoindre une enseigne lui permettant de conjuguer son métier et sa passion pour le sport et intègre Décathlon en mai 2015.

Aujourd’hui elle est en première ligne pour apprécier cette reprise des activités de glisse sur les côtes réunionnaises. Elle en est même une actrice majeure. En tant que pratiquante, tout d’abord, puisqu’elle a repris la compétition et remporté l’Open de La Réunion en début d’année. Mais aussi à travers son métier.
« Récemment, en allant à l’eau, j’ai vu un jeune à qui j’avais vendu une planche, raconte-t-elle. Le voir s’éclater avec un sourire jusqu’aux oreilles et être content de sa planche m’a rendu très fière. J’ai vraiment l’impression de participer au retour du surf à La Réunion. »

Où surfer ?

Il existe deux, et bientôt trois, spots de surf sécurisés par des filets anti-requins. En décembre 2015, c’est Boucan Canot qui a été le premier équipé. « Il convient bien aux débutants et est apprécié des bodyboarder », explique Adèle Bègue.

Début 2016, celui des Roches Noires a été à son tour sécurisé. C’est le « home spot » d’Adèle, son lieu de pratique : « C’est une vague de reef qui déferle de droite à gauche. Un spot accessible aux débutants avec une vague peu puissante qui se surfe en forte comme en faible houle. Il est très apprécié des longboarder. »

A la fin de l’année, le spot de Trois-Bassins sera également équipé en filets anti-requins. Intéressant car « il peut accueillir un grand nombre de pratiquants », assure Adèle.

Quoiqu’il en soit, précise Adèle, il convient de rester vigilant et de respecter les consignes de sécurité mises en place.

 
/* ]]> */