Actualités des experts Guyamag Karumag Madinmag

CCA : Perte d’autonomie, des solutions existent

cca

La France recense 1,2 million de personnes dépendantes. En vieillissant, la santé se fragilise, ce qui peut conduire à des situations d’invalidité. De plus en plus de familles cherchent des solutions financières pour y faire face. Certaines personnes ne peuvent plus réaliser seules des actions simples mais vitales de la vie de tous les jours, perdent leur autonomie et deviennent dépendantes de l’aide d’un tiers.

Différentes maladies neuro-dégénératives comme Alzheimer, Parkinson…, sont à l’origine de la destruction progressive du système nerveux, de pertes de la mémoire et de la maîtrise du corps.

La dépendance est mesurée par la grille AGGIR mise en place par l’Etat qui classe les personnes dépendantes en six « Groupes Iso-Ressources » (GIR) ; seuls les 4 premiers (personnes les plus dépendantes) permet aux malades d’obtenir le versement de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie.

Afin d’accompagner les personnes dans le choix de leur garantie d’assurance dépendance, les assureurs ont défini le label GAD Assurance Dépendance®. Une des caractéristiques de ce label est de mesurer la perte d’autonomie par le biais des (AVQ) Activités de la Vie Quotidienne. Être dépendant, c’est ne pas pouvoir effectuer seul une partie ou la totalité de ces 5 actes de la vie quotidienne : se déplacer chez soi sur une surface plane, se laver et aller aux toilettes régulièrement, se lever, se coucher, s’asseoir, s’habiller et se déshabiller et enfin boire et manger.

L’assurance dépendance, une solution pour faire face 

Les assureurs proposent des contrats de type prévoyance : vous choisissez le montant de la rente qui vous sera versée en cas de dépendance, selon votre âge et votre état de santé. Vous pouvez compléter ce contrat par un capital décès-invalidité qui vous sera versé en fonction de la dépendance et de plus, si vous n’êtes jamais atteint par une perte d’autonomie, vos ayants droit bénéficieront d’un capital en cas de décès. Enfin il existe aussi des solutions de type épargne. Les contrats d’assurance-vie permettent de vous constituer un capital qui peut être converti en rente en cas de dépendance. Si vous ne devenez pas dépendant, vous pouvez utiliser le capital de votre contrat ou le transmettre à vos proches.

Ces contrats proposent aussi de nombreux services d’aide et d’assistance. Certains sont accessibles dès la souscription, d’autres ne seront disponibles qu’au moment de la dépendance.

De plus en plus de contrats d’assurance dépendance garantissent aussi les aidants familiaux, en mettant à leur disposition de nombreux services.

Comment prévenir la dépendance ? Il faut prendre soin de soi, en ayant une alimentation saine, des activités sportives régulières et entretenir sa mémoire.

Votre assureur saura vous accompagner, vous conseiller et vous aider à préserver votre avenir et celui de vos proches.

/* ]]> */