Actualités des réseaux Guyamag Karumag Madinmag

JCE : notre avenir est caribéen !

jce

La Fédération des Jeunes Chambres Economiques Locales de la Guyane et des Antilles Françaises, composée des JCE de Basse-Terre, de Cayenne, de la Martinique, de Pointe-à-Pitre et sa région est au cœur de la zone caraïbéenne. Leurs membres se sont réunis en Martinique du 30 juin au 2 juillet pour la Convention de mi-année au cours de laquelle l’opportunité leur a été donnée d’échan-ger sur la place et le rôle du mouvement JCE au sein de la zone caraïbe. 

Cette occasion s’est révélée une belle opportunité pour la commission Innovation, dirigée par Frederick Didier de la JCE de la Martinique. A travers la web radio : Ready-O et le temps d’une émission-débat, les membres ont échangé sur la question des rapports des territoires de la Fédération avec la Caraïbe.

Quelle vision ont les membres de la JCE de l’intégration à la Caraïbes ? Tout d’abord sous les angles géographiques et démographiques, la Guyane qui n’est pas insulaire, se distingue des autres territoires de la Caraïbe. Cependant, pour l’ensemble des territoires, l’aspect culturel se révèle être un véritable facteur d’appartenance. La nécessité a ainsi été mise en évidence de promouvoir les échanges non pas seulement à l’échelle des institutions, mais bien à l’échelle des peuples et des individus.

Sous un angle politique, malgré une volonté de longue date affichée sur l’ensemble de la Caraïbe par les institutionnels, l’intégration régionale apparaît “en dent de scie” et souffre d’une vision politique à long terme encore floue. De ces visions émergent des amorces de solutions à envisager. Répondre au défi caribéen de nos territoires, c’est avant tout favoriser les échanges de cette mosaïque : favoriser la liaison entre eux, développer le transport des personnes et des marchandises, notamment dans l’optique de pouvoir dynamiser le tourisme intra-caribéen.

Répondre au défi caribéen, c’est aussi favoriser les passe-relles linguistiques et la promotion de la francophonie afin de pallier un certain isolement des îles françaises.

Répondre au défi caribéen, c’est aussi consolider les liens économiques entre les différents territoires de la caraïbe, lever les barrières politiques afin d’assurer un développement durable des échanges entre nos territoires.

Ces amorces de solutions constituent des points d’ancrage du mouvement JCE. La Fédération de la Guyane et des Antilles Françaises est pourvue de JCEL qui par leur dynamisme favorisent l’émergence de vrais citoyens entreprenants, des citoyens qui au quotidien développent des actions innovantes et impactantes pour nos territoires avec comme ambition : dynamiser nos territoires et favoriser leur pleine intégration au sein de la Caraïbe.

Céline Gentili

présidente fédérale 2016 

president@jceguyaneantilles.com

jceguyaneantilles.com

www.jcebt.fr

www.jcicayenne.com

jcemartinique.mq

www.jcepap.org

/* ]]> */