Actualités des experts Karumag

Joubert Bonfils : faciliter la demande de crédit

BNP CONTRIBUTION

Afin de comprendre l’évolution de la structure financière de l’entreprise, mais également de vérifier le maintien des équilibres post financement, deux documents essentiels permettent au banquier d’envisager l’approche financière.

Le tableau de financement ou comment a évolué la trésorerie entre les 2 ou 3 bilans passés

Les bilans sont des documents certes d’une grande utilité, mais qui restent statiques car ils sont des photographies financières de l’entreprise à l’instant T. Que s’est-il passé entre deux bilans ? Comment et pourquoi la trésorerie a-t-elle évolué de telle ou telle façon ? Cette approche est circonscrite dans l’étude du tableau de financement. Le tableau de financement est donc un état de synthèse qui, au cours d’un exercice, retrace la façon dont l’entreprise, a pu faire face à ses besoins par les ressources à sa disposition. Il permet une analyse dynamique de la situation et des équilibres financiers de l’entreprise, remédiant ainsi au caractère statique du bilan évoqué.

Le principal objectif du tableau de financement est donc de décrire comment l’entreprise a utilisé la trésorerie dans le cadre de son exploitation,… comment elle a financé ses investissements et donc sa croissance ainsi que la manière dont elle réparti ses financements entre l’autofinancement et l’endettement.

Par ailleurs, bien qu’il soit un document rétrospectif, le ta-bleau de financement constitue aussi un point de départ pour l’élaboration d’états plus prospectifs tel que le plan de financement.

Le plan de financement ou comment s’organisera le financement de mon développement

Le plan de financement est un élément capital qui permet de comprendre comment un investissement sera financé et l’impact du financement sur la structure financière à venir. Car la structure financière d’une entreprise, c’est-à-dire le sage équilibre entre ressource interne et externe, est fondamentale pour assurer son développement et sa pérennité.

Le plan de financement permet ainsi de s’assurer de l’équilibre financier d’un projet en récapitulant, d’une part, l’ensemble des besoins financiers du projet à satisfaire et, d’autre part, les ressources apportées.

Ainsi, ces deux éléments qui restent complémentaires permettent d’anticiper les besoins de trésorerie de l’entreprise et logiquement ses décisions en matière de politique financière. Ce sont des instruments complémentaires de pilotage pour comprendre le passé et mieux organiser le développement futur.

/* ]]> */