Actualités des experts Guyamag

Les onze erreurs à ne pas faire en matière de communication digitale

netaction

La communication digitale d’une entreprise regroupe des domaines bien spécifiques tels que la création de site Internet, la gestion des réseaux sociaux ou encore la gestion des newsletters. Votre agence guyanaise Netactions recense les onze erreurs à éviter absolument pour ne pas faire échouer votre digitalisation.

Par Paul-Richard Vingadassalom, fondateur de Netactions.

 

 « Le bouche-à-oreille c’est mieux, et je ne comprends rien à Internet. »

Vous vous dites : quoi de mieux que le « téléphone-arabe » pour promouvoir mon entreprise ? Certes, l’utilisation d’Internet n’est pas innée, mais le Net est aujourd’hui indispensable comme outil de communication. Vous pouvez très facilement contrôler l’information, mieux cibler votre communauté et vos clients.

Saviez-vous qu’Internet ne compte que 3,5 milliards d’utilisateurs sur notre vieille planète, dont 55 millions en France ?

« Je ne veux pas communiquer car j’ai trop de clients. »

Votre entreprise marche trop bien pour communiquer, ou vous préférez garder vos produits secrets ? L’image de votre entreprise est primordiale. Même si vous jugez qu’il n’est pas important d’avoir une stratégie de communication, il est essentiel d’entretenir et de créer des interactions avec le public afin de contrôler votre image et vos informations.

On peut très bien communiquer sur son entreprise sans dévoiler ses secrets. Là est la subtilité d’un professionnel de la com’ !

« Ma grand-mère me le développe ! »

C’est bien, mais si elle vous tricote un pull pour vos voyages à Paris, c’est mieux ! Le développement d’un site n’est pas si simple et rapide qu’on le pense. Si vous ne choisissez pas la bonne entreprise cela peut vite entacher votre image.

Mauvais graphisme, « bugs », informations pas claires, manque de sécurité, technologies obsolètes…La liste peut être longue si le service et le suivi ne sont pas de qualité.

« Je fais faire mon site à l’étranger. »

C’est parfois moins cher mais attention ! Un prestataire étranger n’aura aucun mal à se faire oublier en cas de problème. De plus il n’est jamais facile de faire comprendre ce qu’on veut quand on n’est pas en face de son prestataire, qui ne connaitra pas nécessairement les particularités de votre territoire d’actions.

Préférez-lui une entreprise locale, qui sera là pour vous et réalisera un excellent travail.

 « C’est trop cher ! »

L’investissement dans la création d’un site Internet est parfois difficile tant le produit est immatériel. Mais il est durable.

Créer un site correct ça ne se fait pas en un clic. Plusieurs métiers interviennent tout au long du processus. Il y a d’abord la partie commerciale pour établir l’offre, puis interviennent le chef de projet (pour connaître vos besoins et superviser la création), le graphiste qui s’occupe du web-design, le développeur qui construit votre site, et le chargé de communication qui intègre vos contenus du site. Cinq métiers au total.

« C’est un métier, le community management ? »

Parfaitement ! Pour bien gérer sa communauté et son image, il faut quelqu’un qui sache manier à la perfection les réseaux sociaux, qui maitrise les outils adaptés et sache créer des interactions avec le public.

« Je déteste les réseaux sociaux, d’autant plus qu’ils récupèrent mes données personnelles »

Le vilain Facebook (et autres 😉 qui vole notre vie privée ! Oui, il faut savoir faire attention aux données que nous laissons sur Internet si nous tenons à notre jardin secret.

Les réseaux sociaux sont les seuls outils qui permettent une visibilité aussi large tout en permettant de cibler votre public, vos informations, et de construire une base client qualifiée.

« Ma nièce sait faire, elle met toute sa vie sur Facebook »

Merci à la petite nièce qui vous a fait une jolie petite page Facebook et qui poste quelques statuts. Mais sait-elle vraiment attirer le public ? Pas si sûr….

Gérer une page Facebook, ce n’est pas gérer sa vie privée. Le public est différent, tout comme les outils. Il faut savoir attirer, intéresser et fidéliser sa communauté en donnant envie, en créant des évènements et de beaux visuels.

« Ma fille réalisera mon logo, elle est douée en arts plastiques ! » 

Aïe ! Le logo est la représentation principale, le blason de votre entreprise. On se passera de commentaires… Refaisons tout !

« Je sais peindre et je me débrouille bien avec Word, regardez ! » 

Quand notre graphiste entend ça, il a mal aux oreilles! Si vous voulez faire un travail de bonne qualité et avoir une belle image, il faut utiliser des outils beaucoup plus performants, tant dans le graphisme que dans la mise en page. Là aussi, on peut se dire « c’est pas grave, l’essentiel est l’information ».
Mais c’est aussi la qualité de votre communication qui donne une image de qualité et de confiance à votre entreprise.

«Pas besoin de visuel, ou au pire, j’en ai un que je réutilise partout. » 

Ah les beaux logos ou visages tout aplatis, coupés et pixélisés ! Sur Internet, chaque emplacement de visuel a sa taille définie au pixel près. Il peut être rond, carré, rectangulaire, devoir respecter une taille précise, etc… Cela signifie donc qu’il faut adapter chaque visuel, chaque logo et photo à l’emplacement choisi pour obtenir un rendu optimal qui attire l’œil.

Si vous n’êtes pas convaincu de la nécessité de confier votre communication digitale à un pro, contactez nous par minitel au 3615 NETACTIONS ! (Pour ceux qui ont connu le Minitel.)

Ou plutôt, digitalisez-vous ! Cela vous permettra de rendre jaloux vos concurrents et surtout, de rendre votre communauté et vos clients heureux !

/* ]]> */