Dossier spécial Madinmag

Dossier industrie locale : Madinina Pâte à frire, accras et beignets vite faits bien prêts !

capture-decran-2016-11-07-a-21-40-56

Cuisinière et gérante de “Madinina Pâte à frire”, Mickaëlle Joachim prépare des pâtes à beignets et accras qui se déclinent en plusieurs parfums. Dosées et surgelées, les préparations se vendent aux quatre coins de la Martinique, pour le plaisir de tous ceux qui n’ont pas le temps de cuisiner.

On déguste !

Propos recueillis par Marlène François

Quand avez-vous lancé votre projet ?

“Madinina Pâte à Frire” existe depuis 2012 à l’issue du concours ‘Transformons nos produits’, organisé par la Région et visant à promouvoir et à récompenser des projets valorisant les produits martiniquais. D’emblée, j’ai voulu y participer avec la ferme intention de contribuer à faire rayonner nos produits locaux. Il m’arrivait, évidemment, de congeler la pâte de mes accras sans que cela altère le goût et la croustillance. Cette constatation a attisé mon souhait de présenter le projet et surtout de le développer en multipliant les saveurs et les parfums. Ensuite, j’ai fait connaître mes produits à la dégustation en participant à des foires et à des marchés. Et ce, tout en continuant à proposer mes produits préparés pour les comités d’entreprises, dîners à thème, mariages…

dossier_saveur-dantant-2

Etes-vous purement amatrice ou formée à la cuisine ? 

Les deux ! J’ai suivi une formation et travaillé en hôtellerie, restauration et tourisme. Une expérience qui me permet encore d’élaborer des recettes osées (produits rares et saisonniers) et de répondre à des demandes spécifiques (sans sel, sans gluten…). Curieuse de nature, j’aime faire des essais de parfums en assurant néanmoins une carte de base comprenant les grands classiques tels que légumes pays, crevettes, morue, hareng saur, poulet fumé… et des beignets de maracuja, banane, gingembre, goyave… Les deux pâtes sont aussi commercialisées en “version neutre”, à agrémenter selon ses propres goûts. D’ailleurs, toutes les pâtes peuvent être “allongées” ou “enrichies”, selon que l’on ajoute des ingrédients ou de l’eau.

Les pâtes se prêtent-elles à la confection d’autres mets ?

Oui, la même pâte (à beignets et à accras) peut être cuite (sans matière grasse) à la poêle, dans un gaufrier ou au four afin de réaliser des donuts, des gaufres, des pancakes que l’on accompagne et personnalise à l’envi. J’ajoute que mes préparations sont élaborées avec des produits locaux exclusivement, qu’elles ne contiennent aucun conservateur ni exhausteur de goût. Elles sont naturelles, prêtes à l’emploi, tout simplement.

Vous avez des projets ?

Un gros projet ! La marque, déjà distribuée dans certaines stations-services et autres petites surfaces, entrera bientôt dans les rayons surgelés des grands magasins. Le temps de finaliser mon dossier – avec le soutien efficace du Pôle Agroalimentaire Régional Martinique (PARM) – et “Madinina Pâte à frire” régalera les Martiniquais, amateurs de sucré ou de salé !

Madinina Pâte à frire

0696 94 49 83 – 0696 21 54 34

mickasaveurdantan@gmail.com

/* ]]> */