Formation et emploi Karumag Madinmag

Ergos booste le travail heureux

michel-iatrides

En se limitant à des exemples de bien-être des salariés et de performances de l’entreprise résultant de changements d’organisation, le documentaire « Le bonheur au travail » de M. Meissonnier est réducteur. Agence d’emploi implantée aux Antilles-Guyane depuis plus de vingt ans, Ergos propose l’angle de vue de son fondateur Michel Iatrides.

Propos recueillis par Julie Clerc

Quelle est votre analyse du documentaire « Le bonheur au travail » ?

Michel Iatrides : Le film démarre sur un sondage de l’institut Gallup qui éva-lue le désengagement au travail : seul un salarié sur dix est acteur engagé et motivé, neuf sur dix étant soit désengagés, soit activement adversaires de leur organisation, constat dramatique qui affecte la productivité, voire la survie de l’entreprise. Mais le film ne propose de solutions qu’à travers la réorganisation des structures, parti-pris trop restrictif :
réorganiser est souvent quasi-impossible.

Pour diminuer le pourcentage de salariés désengagés, mieux vaut externaliser.

Comment expliquer le désengagement ?

Le CDD est la seule modalité d’emploi en progrès constant depuis plus de vingt ans alors qu’il n’est un atout ni pour le salarié, ni pour l’entreprise. Il représente actuellement 80% des statuts hors CDI, quatre fois plus que l’intérim, alors qu’il implique un important turnover, inhibe le sentiment d’appartenance à l’entreprise et n’ouvre aucune perspective de continuité. Le salarié en CDD vit une réelle précarité. Intérim et portage salarial sont deux réponses efficaces au besoin d’externalisation pour l’entreprise, de liberté et de satisfaction au travail pour le salarié. Ergos conserve ses intérimaires et leur assure une situation stable. Avec le portage salarial, FreeDom offre une réponse adaptée à l’encadrement. Relation et mission se confondent. Liberté et engagement, deux atouts dont le CDD est dépourvu, permettent de progresser vers le bonheur au travail sans avoir à imposer une révolution de l’organisation, contrairement aux démonstrations du film.

D’autres leviers existent-ils pour échapper au désengagement ?

La perspective d’un futur serein est indispensable au bonheur au travail et ne peut pas résulter d’une garantie légale. Si l’on attend un engagement de la part de ses salariés, on doit reconnaître ceux qui s’investissent. L’association « Les Ergonautes » rassemble employeurs et salariés qui se cooptent sur ce critère de l’engagement. Nous y rassemblons nos meilleurs professionnels, les reconnaissons en tant que tels, pour favoriser leur devenir quel que soit leur statut contractuel à venir et le futur de leur relation avec nous. Nous sommes ouverts à tout élargissement, à toute candidature.

La sécurité de l’emploi est une contrepartie naturelle de l’engagement reconnu : la prescription des bons professionnels par l’association leur assure de ne pas rester sans emploi, garantie qu’aucun CDI ne comporte.

ZI de Californie 

immeuble Gouyer

97232 Le Lamentin

0596 48 07 33

Immeuble “les Lilas”

Zi Jarry Houelbourg sud 2

97122 Baie-Mahault

05 90 23 25 50

 

/* ]]> */