Actualités des réseaux Guyamag Karumag Madinmag

NQT au cœur de l’industrie locale des Antilles

nqt

L’industrie locale est aux Antilles un secteur dynamique qui poursuit sa mutation pour faire face à une économie mondiale fortement concurrentielle et de plus en plus globalisée.

Pour être pérenne et rentable, et ne pas disparaître face aux puissantes firmes multinationales, l’industrie locale doit aussi être capable de s’adapter aux nouvelles technologies du numérique et de la robotique. Ajoutons que les avancées quotidiennes dans ce secteur permettent l’automatisation des lignes de production ce qui inclut la formation du personnel et des jeunes à de nouveaux métiers.

Des métiers dont l’association NQT (Nos Quartiers ont des Talents) fait également la promotion dans le cadre de son dispositif engagé en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes diplômés. En effet, grâce à ses entreprises mécènes du secteur de l’industrie, NQT a d’ores et déjà accompagné près de 120 jeunes diplômés ultramarins aux profils techniques divers tels que l’ingénierie, la R&D, ou encore la production. Actuellement, les entreprises de services sont davantage représentées parmi les adhérents de l’association. Pour autant, NQT lance un appel aux industries pour rejoindre notre réseau et ainsi permettent aux jeunes diplômés aux profils techniques d’être accompagnés dans le cadre de leur recherche d’emploi.

L’industrie un secteur toujours soumis aux a priori ?

Bien que créatrice de valeur ajoutée et d’emplois qualifiés, l’industrie n’est pas le secteur n°1 qui attire les jeunes diplômés et entrepreneurs à leur sortie d’étude. Pour dépasser les clichés du cambouis et du bleu de travail, nos mécènes sensibilisent ainsi les jeunes à la qualité des formations et des expériences en industries. Certaines industries mettent par ailleurs en place des programmes intégrés pour permettre à des diplômés de consolider leur formation initiale afin de décrocher un emploi !

De même, NQT porte une attention particulière aux jeunes femmes qui se dirigent moins naturellement vers les secteurs de l’industrie. Tout au long de l’année, des rencontres entre jeunes diplômées et cadres/dirigeantes du secteur sont organisées pour échanger sur les opportunités offertes aux femmes dans les domaines industriels, les perspectives de carrière, l’entrée dans un environnement encore fortement représenté par les hommes etc.

Par ailleurs, les écoles et les universités aux Antilles ne dispensent pas de toutes les formations sur leur territoire et notamment les plus techniques. Nombreux sont les étudiants qui rejoignent alors les bancs de l’école en Métropole pour se former, et se posent souvent la question du retour à l’issue de leurs études. NQT valorise auprès de ces jeunes son réseau d’entreprises ultramarines pour leur faire part des opportunités en Outre-Mer sur ces métiers d’avenir.

Laetitia Assier de Pompignan
Responsable du développement
entreprises – DOM
l.depompignan@nqt.fr
Tél : 0149 98 49 85

/* ]]> */