Formation et emploi Guyamag Karumag Madinmag

Agence d’intérim ERGOS : la sécurité avant tout

ERGOS KM GM

En matière de sécurité, rien n’est jamais acquis. Un événement malheureux peut brutalement tout remettre en question. Chez Ergos, les accidents du travail sont bien moins nombreux qu’ailleurs. Pourquoi ? Parce qu’ERGOS pratique le management de la sécurité en s’appuyant sur 20 ans d’expérience. Excellents résultats honorés par la certification MASE.

Par Jean-Paul Rivière

ERGOS est la première agence d’emploi intérimaire à avoir obtenu, aux Antilles, la Certification MASE (Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises) qui inscrit l’entreprise dans une démarche d’amélioration continue des performances Sécurité Santé et Environnement. ERGOS Martinique a été certifiée MASE en 2014. En 2016, ce fut au tour de l’Agence de Guadeloupe et prochainement celle de Guyane devrait suivre.

Des résultats probants

La politique volontariste d’ERGOS a produit des résultats statistiquement stables fondés sur des millions d’heures travaillées. Depuis plus de 10 ans, les taux de fréquence d’accidents du travail sont plus de six fois moins importants chez ERGOS que chez ses confrères, huit fois plus faibles que dans le BTP qui est son principal client, cinq fois plus faibles que dans l’industrie qui passe pour le premier de la classe. Donc, les entreprises qui font appel aux prestations d’ERGOS s’inscrivent dans une démarche de prévention et progressent dans la démarche sécurité, indispensable à toute entreprise. Cet accompagnement prend le contrepied de ce qui se pratique en la matière, engageant les salariés, les responsabilisant quant à leur propre sécurité, reconnaissant clairement les bons comportements et fustigeant énergiquement les mauvais, ceci incluant d’ailleurs le comportement des administrations concernées. Un contrepied donc, dans la fourmilière !

L’intérim, acteur de la sécurité

Les autorités concernées par la prévention ne fondent celle-ci que sur la suppression des risques, jamais sur les comportements. Il est certes souhaitable de les réduire mais croire que pour supprimer les accidents il suffit de supprimer les risques est illusoire. Cela est faux dans la vie de tous les jours, et ça l’est d’autant plus sur un chantier ou devant une machine industrielle.

Croire que l’intérim est accidentogène est tout aussi inconsidéré.

Il est clair que, quel que soit le statut du salarié et son contrat de travail, si son employeur ne se soucie pas de sa sécurité, il peut l’exposer à des risques d’accident. Ce n’est pas le cas chez Ergos. La loi place l’intérimaire sous l’autorité et la responsabilité de l’entreprise utilisatrice, mais laisse l’accident à la charge de l’entreprise de travail temporaire qui en est l’employeur. Cette dernière est donc particulièrement vigilante et sensibilisée à la réduction de l’exposition de ses salariés, ceci justifiant sa sensibilité à la sécurité et sa démarche MASE.

Dès son accueil chez ERGOS l’intérimaire va être sensibilisé à la politique sécurité de l’entreprise et un engagement sera requis de sa part en la matière, garantie pour les entreprises d’un comportement favorable à la sécurité au travail.

/* ]]> */