Dossier spécial Karumag

Dossier Entreprendre en 2017 : accompagner les nouveaux entrepreneurs guadeloupéens, le leitmotiv de la CCI IG

Henri Nagapin

En 2017, vous allez être nombreux à vous lancer dans le monde de l’entrepreneuriat. La CCI IG se mobilise auprès des porteurs de projets et Henri Nagapin, nouveau président de la compagnie consulaire entend bien mettre son mandat au service de l’excellence guadeloupéenne. 

Vous venez d’être élu président de la CCI IG. Comment parvient-on à un tel poste? 

C’est une bonne connaissance du monde de l’entreprise qui m’a permis d’être à la tête de la CCI IG aujourd’hui. Je dirige depuis près de 20 ans un groupe médical privé Antilles-Guyane de plus de 850 salariés et 256 médecins. C’est mon mandat au Tribunal Mixte de Commerce de Pointe-à-Pitre qui a motivé, en partie, ma candidature. Etre le témoin du cortège de fermetures d’entreprises en inciterait plus d’un à s’investir dans le redressement de notre économie. Je n’étais pas prédestiné à la fonction de Président de la CCI IG, je le suis devenu.

Quels seront vos objectifs pour la CCI IG et quels axes donnerez-vous à votre mandature?

La motivation première du Bureau de la CCI IG est de rétablir le chef d’entreprise au cœur de notre projet consulaire.
Le programme établi pour 2016-2021 est issu du programme présenté aux ressortissants par la liste Ensemble Pour l’Entreprise des Iles de Guadeloupe pendant la campagne.Les élus de la CCI IG se mobiliseront dans ce cadre afin de permettre au chef d’entreprise de Guadeloupe de tabler sur des projections économiques optimistes.

Pour ce faire, nous travaillerons main dans la main avec les collectivités, notamment le Conseil Régional, chef de file en matière de dynamisme économique, ainsi qu’avec les autorités étatiques, les communautés d’agglomération, les administrations, les banques, et les organisations socioprofessionnelles.

En outre, la CCI IG est engagée depuis plusieurs années dans une démarche de valorisation et de sensibilisation aux thématiques de développement durable, d’innovation, de transition numérique, et de responsabilité sociétale.

J’entends poursuivre ces chantiers car ils sont à même de tirer nos entreprises vers le haut. Nous porterons un intérêt particulier aux TPE, au cœur du dynamisme de notre tissu entrepreneurial. La poursuite de la prise en charge du RCS par la CCI IG entre dans notre logique d’amélioration de l’environnement du chef d’entreprise. L’idée est de faciliter au maximum les formalités des entrepreneurs.

De par sa fonction, la CCI IG est un promoteur clef de l’activité économique locale. Pourriez-vous dresser pour nous le portrait robot de l’entrepreneur guadeloupéen en 2017?

Selon les remontées « brutes » de nos services, l’entrepreneur guadeloupéen en 2017 est une femme, en recherche d’emploi et souhaiterait créer une activité dans le commerce. Ce portrait robot n’est pas exhaustif, toutefois de grandes tendances se dégagent : l’entrepreneuriat féminin est dynamique, l’âge moyen pour la création d’une entreprise est de plus en plus bas. Nous avons pu établir d’autres constats :
l’entrepreneur de 2017 est engagé dans le numérique et le développement durable et est de plus en plus autodidacte. On enregistre au CFE 2 627 immatriculations pour 2016 soit + de 8% par rapport à l’année précédente. La majorité des créations relèvent du commerce et des services, mais avec une tendance plus marquée vers les services cette année. Un peu plus de 1/3 des créations sont des entreprises individuelles. En somme, l’entrepreneur d’aujourd’hui est en phase avec la conjoncture économique et évolue en permanence.

Comment la CCI IG accompagne-t-elle ceux qui se lancent dans l’aventure?

Notre accompagnement s’effectue de 4 manières. Il y a une première démarche de sensibilisation par des réunions d’information gratuites.Nous proposons ensuite des sessions de formation plus poussées avec l’intervention d’experts. Nous offrons également aux porteurs de projet qui en font la demande des rendez-vous personnalisés avec nos conseillers. Enfin nos conseillers du CFE orientent les porteurs de projets dans la création administrative de leur structure. Notre accompagnement s’adapte au niveau de maturité du projet.

/* ]]> */