Formation et emploi Madinmag

Ecole de gestion et de commerce de la Martinique : l’International au cœur de la pédagogie de l’EGC

Ecole de gestion et de commerce de la Martinique

L’EGCM propose une formation généra-liste à Bac+3 à des étudiants issus des Antilles françaises afin de contribuer au développement économique du territoire. L’école, rattachée à la CCIM, est membre du réseau national des 30 campus EGC présents dans l’Hexagone et les DOM-TOM. La directrice, Marie-Claude Pastureau, insiste sur l’ouverture à l’International de l’établissement. 

Par Marlène François

Une école tournée vers l’International

Cet axe de développement résolument tourné vers l’International répond aux besoins d’ouverture professionnelle et de compréhension d’un univers globalisé. Il permet aussi de sensibiliser des candidats à d’autres cultures susceptibles de les influencer dans l’évolution de leur carrière.

Théorie et pratique

Au cours des 6 semestres de formation, les étudiants suivent un programme soutenu d’apprentissage des langues (anglais et espagnol sanctionnés par des certifications reconnues et entrant dans la validation du diplôme final) et des techniques liées au commerce et à la stratégie internationale, avec un focus tout particulier sur la géopolitique des pays de la Caraïbe et de l’Amérique latine. Afin de favoriser les mises en situations pratiques destinées à approfondir les connaissances, le programme global est ponctué par des missions et des stages internationaux. Ainsi, dès la première année, les étudiants sont amenés à découvrir un pays de la Caraïbe ou des Amériques (voyage compris dans les frais de scolarité). L’an passé, leur projet pédagogique les a conduits à New York où étaient organisés des visites en entreprises et des “business meetings”.

En deuxième année, dans le cadre du programme européen Erasmus +, et avec l’appui financier de LADOM, les étudiants profitent de la mobilité et de la coopération académique qui leur est offerte en effectuant un stage de trois mois en entreprise à l’étranger (Europe, Amérique du Nord ou du Sud, Asie, Caraïbes…). En 2017, par exemple, sept étudiants iront parfaire leur apprentissage et leurs connaissances au Japon.

Enfin, au terme de leur formation et toujours dans le cadre d’Erasmus +, les étudiants ont la faculté de suivre un semestre d’études dans une université partenaire à l’étranger. De plus, les candidats martiniquais profitent des accords internationaux passés avec le réseau EGC européen. L’EGC Martinique accueille également des universitaires étrangers.

Des compléments de cours pour affiner l’apprentissage de langues des affaires

Lors des missions à l’étranger, nombre d’accords se concluent avec des universités et des professeurs intéressés par les échanges. Ces partenariats permettent à l’EGC de convier des chargés de cours à dispenser conférences et séminaires interculturels dans leurs propres langues. Excellents compléments à la théorie, ces interventions sont de plus en plus fréquentes et Madame Pastureau a d’ailleurs pour perspective d’inscrire plus de 50 % du cursus en langues étrangères.

/* ]]> */