Karumag Positive economie

L’Ordinaire honore l’extraordinaire

cofrigo

L ’Ordinaire, c’est la marque guadeloupéenne par excellence, qui parade en 3e positon des boissons les plus consommées en Guadeloupe. Parce qu’elle est profondément ancrée dans le patrimoine de notre île, cette boisson iconique s’engage auprès des Guadeloupéens avec sa cannette « Coup de cœur ». 

Par Julie Clerc

Mettre en lumière des personnes extraordinaires qui œuvrent chaque jour pour le bonheur des autres : telle est l’ambition de Cofrigo Distribution en 2016. Après les jeunes en 2014 et les artistes locaux en 2015, c’est au tour des bénévoles d’associations locales d’être encouragés par la marque. « Nous voulions soutenir ces gens ordinaires qui travaillent dans l’ombre, ces héros quotidiens », explique Amandine Audebert, responsable marketing Cofrigo Distribution.

De février à mars dernier, la radio RCI invite les associations à se présenter à l’antenne. L’initiative séduit, trente associations se manifestent. Parmi elles, VMEH, dont les bénévoles visitent les malades hospitalisés au CHU de Ponte-à-Pitre, est retenue par Cofrigo Distribution. « L’hospitalisation, nous y sommes tous confrontés dans notre vie. L’action de VMEH a donc du sens pour nous, puisque la canette « Coup de cœur » a pour vocation d’apporter du bonheur à tous », rappelle Mme Audebert. En octobre dernier, les canettes collector apparaissent dans les rayons, Cofrigo Distribution reversant à l’association 12 centimes par pack. Les stocks sont épuisés dès novembre. Et début décembre, le groupe remet à VMEH un chèque de… 12 025 euros ! Une belle somme qui sera utilisée à bon escient.

Elle sera mise à profit à plusieurs titres. D’abord, relooker la salle d’oncologie – lieu où les patients s’installent avant de recevoir leur traitement contre le cancer – en donnant carte blanche à des artistes peintres guadeloupéens. Ensuite, mobiliser le talentueux conteur Kalika pour qu’il intervienne régulièrement au sein du service pédiatrique, auprès d’enfants souvent admis pour des séjours longs. « Nous avons été sensibles à l’alerte lancée par le docteur Gene, président de VMEH et chef du service palliatif du CHU de Pointe-à-Pitre. Avec les membres de l’association, il se mobilise pour apporter du réconfort à ces nombreuses personnes délaissées, qui parfois meurent seules à l’hôpital. Tous les jeudi après-midi, les bénévoles proposent des lectures et des contes aux personnes isolées. »

Enfin, la somme versée à VMEH servira à financer la formation nécessaire aux bénévoles pour intervenir auprès des enfants du service pédiatrie.

/* ]]> */