Dossier spécial Karumag

Dossier environnement : Aquaserv Caraibes, l’assainissement tous systèmes

Alain Jolly Gérant d’Aquaserv

Aquaserv installe et entretient tous les systèmes d’assainissement agréés par les SPANC (Service public d’assainissement non collectif). Depuis 2012, ces services doivent vérifier tous les systèmes d’assainissement privés afin d’obliger les propriétaires à les mettre aux normes dans des délais convenus, surtout dans le cas de revente d’un bien immobilier. Alain Jolly, gérant d’Aquaserv, détaille ces systèmes et leurs spécificités.

Propos recueillis par Jean-Paul Rivière

Quels sont les différents systèmes d’assainissement que vous proposez ?

Alain Jolly : Il y en a trois. Tout d’abord la filière classique avec une fosse toutes eaux enterrée qui reçoit toutes les eaux usées domestiques, avec à sa suite un plateau d’épandage de 30 m2 (pour 4 EH) dont les drains permettent une infiltration par le sol. Le deuxième système comprend toujours une fosse toutes eaux, mais une filtration remplace l’épandage. Cette filtration peut se faire par fibres de coco, par de la zéolithe, une pierre poreuse à fort pouvoir d’absorption, ou par de la laine de roche. Enfin le troisième système, qui prend moins de place que les deux autres, est celui de la micro-station d’épuration. Il est composé d’un bac primaire qui reçoit les boues, suivi d’un deuxième bac d’activation bactériologique et enfin d’un troisième bac dit de clarification, avant un drain de dispersion de l’eau filtrée ou pour l’arrosage de vos espaces verts. Le volume d’un système se calcule en fonction du quotient EH (Equivalent Habitant) du logement. De 4 EH à 20 EH, on est en logement non collectif.

Quel est la garantie de vie des trois systèmes de filtre ?

La fibre coco est 100% naturelle et issue d’une revalorisation agricole, elle est garantie pendant dix ans et la cuve est garantie 20 ans à condition bien sûr de l’entretenir annuellement. C’est le choix le plus « vert ». Tricel diffuse ce type de filtre dans toute l’Europe. La zéolithe, comme la laine de roche sont moins utilisés sous nos latitudes.

La micro station est également garantie 20 ans et 2 ans pour le compresseur. Une visite de maintenance et d’entretien est très fortement conseillée afin de préserver la qualité des eaux à la sortie.

Entretenir pour durer

Pour la filtration ou la micro-station, vous avez choisi la marque Tricel. Quels sont ses avantages ?

C’est une gamme de systèmes très robustes et très fiables avec une mise en œuvre et un fonctionnement très simples. La cuve est en polyester renforcée à la fibre de verre, il n’y a pas de tableaux électroniques, pas de moteur, ni de pompe juste un petit compresseur électrique qui apporte l’oxygène par le bas pour favoriser l’échange bactériologique. Pour donner une image claire, c’est comme le compresseur qui amène de l’air dans un aquarium. Donc la consommation électrique est très faible.

Quel entretien nécessitent ces systèmes, et est-il bien compris par les utilisateurs ?

C’est vrai que certains particuliers ne comprennent pas bien qu’un assainissement s’entretient et se contrôle. Pour un système classique, il faut prévoir une vidange tous les 4 ans. Mais pour les deux autres systèmes, le propriétaire est tenu d’assurer un entretien annuel. Aquaserv est la seule société en Guadeloupe à poser tous les systèmes en multi marques, et à proposer un contrat d’entretien annuel qui nous permet de tout vérifier et de contrôler le niveau des boues, et en option, de les pomper lors de chaque visite d’entretien. Cela évite au client de passer par une société de vidange et de payer une facture onéreuse pour une petite quantité de boue pompé. Une micro-station entretenue peut durer pendant très longtemps.

Qu’est-ce qui motive le choix d’un de ces trois systèmes pour un particulier ?

En premier lieu, le coût bien entendu. Il faut savoir que dans le cadre d’une rénovation, la pose est taxée à 2,10%, et le système n’est pas taxé. Sur une construction neuve, la machine est toujours exonérée, mais la pose est taxée à 8,5%.

La deuxième raison est la place dont on dispose sur le terrain. Si on tient compte des 3 mètres depuis les limites séparatives et des 5 mètres de distance de la maison, sur certains lotissements, il ne reste pas grand chose. Dans ces cas les micro-stations s’imposent. Mais une autre condition très importante s’impose pour le choix du système c’est la nature du terrain, argileux ou pas et son taux de perméabilité.

AQUASERV-CARAIBES

M. Alain Jolly

Tél : 0590 94 69 40 – port. 0690 98 25 01

www.atp-assainissement-guadeloupe.com

www.aquaserv-caraibes.com

/* ]]> */