Dossier spécial Karumag

Dossier environnement : ST CONCEPT, la culture de la sécurité au service de l’environnement

ST CONCEPT

Avec une solide réputation dans son domaine de compétences : tuyauterie, chaudronnerie, métallerie et maintenance industrielle sur tous types d’acier carbone et inox, ST CONCEPT  arbore très fièrement depuis un an une certification MASE* pour trois ans. Label de sureté, confiance et qualité.

Propos recueillis par Coralie Custos

Pour quelles raisons avoir fait le choix de répondre au référentiel MASE ? 

Youssef Gaouaou, directeur général : L’objectif de ST Concept est de devenir l’un des leaders majeurs de la profession, par une croissance organique, stratégique et par un dynamisme d’investissement. Pour ce faire, nous souhaitions actualiser notre système de management afin de garantir une gestion responsable de l’ensemble de nos activités en veillant scrupuleusement au respect de la réglementation et des exigences légales. Nous avons obtenu notre certification MASE en dix-huit mois. Depuis, nous pouvons identifier, évaluer et prévenir plus facilement les risques et les situations dangereuses liés à notre activité en fonction des sites d’intervention. Nous sommes parvenus à limiter nos impacts sur la santé et la sécurité des employés en se fixant l’objectif d’éliminer tout accident ou toute blessure. Avec un suivi continu de la réglementation en vigueur, nous avons pu améliorer le bien-être de nos salariés en offrant, à l’ensemble du personnel, un cadre de travail plus sûr et donc forcément plus sain. Ce qui nous encourage fortement, ce sont les retours positifs que nous avons, c’est l’optimisation du fonctionnement de l’entreprise. En nous appuyant sur des objectifs déterminés et la mise en œuvre de nos plans d’actions fixés en fonction des besoins de nos salariés et de nos clients, nous garantissons la qualité des résultats et la fiabilité de nos produits. Par rapport à la question écologique, nous pouvons d’ores et déjà souligner la réduction de notre empreinte environnementale. En gérant mieux nos équipements, tous nos déchets sont comptabilisés, nous pérennisons notre activité et diminuons le gaspillage tel que l’eau.

Qu’est-ce que cela implique sur le plan technique et quelles démarches avez-vous engagées en interne ?

Véronique Autin, service achats et logistique : Sur le plan technique, nous avons dû procéder à une meilleure sélection des compétences du personnel. Nous avons redéfini les postes en prenant le temps de détailler les risques éventuels d’exposition sur le terrain et les parades appropriées pour minimiser les accidents de travail. Dans un second temps, nous avons établi pour objectif une meilleure maîtrise des savoir-faire pour répondre spécifiquement à toutes les exigences techniques de nos métiers. Cela est passé par la mise en place et l’utilisation d’outils afin de suivre des indicateurs de performance pour réajuster en continu notre plan d’actions. Une prise en compte des compétences de nos salariés a permis de personnaliser leurs formations. Sur le terrain, nous avons, de surcroit, cherché à recadrer l’organisation et la préparation des chantiers :(analyse des risques et des plans de prévention, logistique, approvisionnement. Nous avons aussi effectué le suivi continu de nos équipements et des modes opératoires en fonction de la commande de nos clients. Cela représente pour nous un gain de temps, mais aussi une sécurité indispensable pour le quotidien de l’entreprise. Enfin, nos salariés se sentent plus impliqués, ce qui favorise notre communication et notre confiance dans leur travail.

Quels ont été vos interlocuteurs pour mener à bien ce grand projet de certification ?  

Youssef Gaouaou : Il s’agit du support technique du service Industrie, sécurité et Innovation, par le biais de sa conseillère Madame Razane Hanna, administratrice MASE Antilles Guyane en Guadeloupe et agent CCI. Elle a toujours été disponible et réactive face à nos diverses demandes d’informations, et nous a permis au moment de notre audit final, de faire les derniers ajustements utiles. Nous tenons à préciser également, que notre client EDF Service Archipel Guadeloupe, a joué un rôle important dans la réussite de notre projet. Nos clients SARA, SIS, également. Au travers de leurs divers interlocuteurs, ils ont su nous accompagner par le biais des sensibilisations santé, sécurité avec des propositions d’amélioration grâce à des fiches d’évaluation de fin de chantier.

* MASE : les Chambres de Commerce et d’Industrie de Guadeloupe, Martinique et Guyane ont œuvré conjointement à la mise en place de la démarche MASE (Manuel d’Amélioration de la Sécurité des Entreprises). 

QU’EST-CE QUE MASE ? 

Le système commun MASE – UIC est une initiative d’entreprises, ayant pour but de proposer sans distinction d’activité ou de secteur industriel particulier, une démarche de progrès la plus simple et la plus efficace. Elle consiste à :

> Améliorer la Sécurité, la Santé au poste de travail et l’Environnement (SSE)

> Proposer un système de management adapté à l’entreprise pour mieux s’organiser, mieux communiquer, mieux optimiser sa gestion et ses coûts

> Mettre en place un langage commun afin de progresser avec des objectifs fixés

MASE est adapté à tous types d’entreprises.

 

VOUS SOUHAITEZ OBTENIR DES RENSEIGNEMENTS ?

Razane HANNA

Conseiller Technique à l’Industrie, à la Sécurité et à l’Innovation

Administratrice MASE Antilles-Guyane en Guadeloupe

CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DE REGION DES ILES DE GUADELOUPE

D.T.I.D.D. – Département Tourisme, Innovation et Développement Durable

0590 93 77 20

/* ]]> */