Commerces Madinmag

Le Cloud : de la house music et des étoiles !

le cloud

Pour découvrir le Cloud, il faut passer 3 étapes : l’accueil par le sourire du portier, un ascenseur et une clé tournée pour monter au dernier étage d’un immeuble de bureaux à Etang Z’Abricot. Le lieu insolite reçoit 6 jours sur 7 les curieux et les amateurs de musique et de cocktails.
Rencontre avec le directeur artistique, Serge Henri Agapit.

Par Marie Ozier-Lafontaine

En quoi le Cloud est-il atypique selon vous ?

Serge Henri Agapit : Pour plusieurs raisons. D’abord, le cadre :
le Cloud est un rooftop, situé en pleine zone d’affaires, avec deux terrasses et une vue à 180 degrés sur Fort-de-France et sa baie. C’est un espace complétement ouvert, ventilé, à la décoration industrielle, qui rappelle certains lieux à Paris ou Miami. Nous affirmons aussi notre différence avec des horaires d’ouverture décalés par rapport aux bars de l’île. Dès 17h, nos clients peuvent déguster un cocktail et des tapas en sortant du bureau devant le coucher du soleil ! Autre point : la création de nombreux rendez-vous. Soirées blind test, événements dédiés aux femmes, apéros électros, cours d’œnologie (…), nous proposons à nos clients des expériences riches et originales. Enfin, depuis la rentrée, nous avons ouvert l’espace à midi, et servons des salades fraîches et savoureuses.

Vous organisez aussi des concerts. Comment se font vos choix artistiques ?

Notre parti pris : les styles émergents, locaux comme internationaux. Nous programmons notamment des artistes jouant une musique que l’on voit peu sur scène ici. Notre objectif est de bousculer les habitudes… et ça marche ! Nous planifions en ce moment des sets de House, mixés par des DJ de renommée internationale. Cette musique électronique, très différente de la « techno », est très métissée et très riche. Soul full, house disco, afro house… les variantes sont multiples. La clientèle apprécie de danser, manger et déguster des cocktails dans un même lieu, jusqu’à minuit ou 2h du matin.

Quels sont les prochains temps forts du Cloud ? 

Depuis la venue en décembre dernier de Stéphane Pompougnac, DJ des hôtels Costes, des portes se sont ouvertes. Le lundi 17 avril, nous programmons un duo d’artistes hors du commun, Hallex M et Omar. Le premier est un DJ d’afro house de Hong Kong et le second un chanteur de soul londonien. Le 21 mai, veille de commémoration de l’esclavage, nous recevons le DJ d’afro house angolais Djeff Afrozila, qui mêle à sa musique des sonorités africaines. Enfin, pour célébrer la fête de la musique, nous invitons la DJ Marina Trench, qui officie dans les hôtels Buddha Bar. De quoi faire vibrer nos afficionados !

Site web : www.cloudrooftopbar.com

Facebook : Le Cloud – Rooftop bar – Martinique

/* ]]> */