Commerces Madinmag

Ça gazouille au Zoo de Martinique !

zoo martinique

Le 1er avril 2016, le Zoo de Martinique a accueilli deux nouveau-nés particuliers. Le couple de tamarins empereurs, Prince et Duchesse, a en effet donné naissance à deux petits d’à peine 80 grammes. Un heureux événement à plus d’un titre, comme nous l’explique Renaud Fontenille, directeur du Zoo de Martinique.

Propos recueillis par Marie Ozier-Lafontaine

Pourquoi cette naissance est-elle un événement ?

Tout simplement parce que c’est notre première naissance dans le cadre du programme de reproduction européen auquel le Zoo de Martinique a adhéré. La finalité de ce programme est de multiplier le nombre de spécimens en captivité destinés à se reproduire, pour d’éventuelles réintroductions en milieu naturel. Cela concerne des espèces en voie d’extinction, comme c’est le cas pour nos tamarins empereurs, petits primates originaires d’Amérique du Sud particulièrement menacés. Il faut savoir que tous les parcs zoologiques modernes sont certes des structures de découverte de la biodiversité mondiale, mais aussi des centres de pédagogie et de recherche participant à des programmes de conservation. Les espèces concernées deviennent une priorité pour les zoos qui les hébergent et sont surveillées de très près !

Est-ce difficile de créer les conditions d’une naissance comme celle-ci ?

Cela demande une attention de tous les instants. Dans un premier temps, il faut trouver un couple d’animaux compatibles, ce qui, heureusement a été le cas pour Prince et Duchesse dès leur arrivée en avril 2016. Ces deux petits animaux très fragiles, d’environ 450 grammes, ont été suivis de très près par toute l’Equipe du Zoo mobilisée. Tous ont travaillé à favoriser leurs comportements de reproduction. Et le miracle a eu lieu ! Nous avons vécu un grand moment d’émotion… Et l’histoire ne fait que commencer ! Après 7 semaines, les deux petits pourront tenter leurs premières acrobaties en solo, après une période passée en symbiose avec leurs deux parents.

Sont-ils destinés à rester au Zoo de Martinique ?

Non pas forcément. Dans le cadre du programme de conservation des espèces, les animaux, une fois adultes, peuvent rejoindre des zones propices au développement de leur espèce qui sont souvent des zones protégées, ou être intégrés dans un nouveau programme de reproduction dans un autre zoo.

Est-ce possible pour les visiteurs de voir les petits tamarins ? 

Bien sûr ! Les visiteurs peuvent les observer et verront les deux petits soit avec leur mère qui les allaite, soit sur le dos de leur père, qui prend le relais quand elle se repose. Nous sommes d’ailleurs très heureux de l’enthousiasme des visiteurs. Ils partagent notre passion et comprennent bien que notre rôle est avant tout de protéger les espèces.

Ouvert tous les jours – Ticket nominatif valable un an

Anse Latouche, Le Carbet/Saint-Pierre,

0596 52 76 08

contact@zoodemartinique.com

www.zoodemartinique.com

/* ]]> */