Actualités des experts Guyamag Karumag Madinmag

La minute de la Com’ : digital, le tourisme sous influence d’Instagram

MINUTE DE LA COM Francois Brichant

Le processus d’achat d’un voyage est de plus en plus sous l’influence des acteurs du digital. Les plateformes comme Booking, Tripadvisor, Expédia et les médias sociaux avec notamment Instagram modifient les comportements des clients et obligent les acteurs du tourisme à adapter leur stratégie digitale en permanence.

Par François Brichant

Mais pour s’adapter sans se perdre dans des stratégies chronophages il faut réussir à faire un bon diagnostic. L’influence des plateformes est facilement mesurable par le trafic qu’elles engendrent sur les centrales de réservation. L’influence des réseaux sociaux, elle, l’est beaucoup moins. C’est ce qui a motivé Voyage-SNCF.com à lancer une étude avec le cabinet Bolero, pour évaluer la place réelle des réseaux sociaux dans le processus de choix des Français pour leur destination de voyage.

L’influence en progression

Le premier enseignement qui ressort de cette étude, c’est que pour 34% des Français, les réseaux sociaux font désormais partie des outils incontournables dans le choix de leur destination. Deuxième enseignement : si l’avis des proches est la première source d’idée en matière de destination, les médias sociaux sont utilisés dans le prolongement de la consultation des sites et des guides touristiques spécialisés pour se faire un point de vue définitif sur la destination choisie. Le troisième enseignement, c’est que parmi les médias sociaux les plus fréquentés dans le processus de prise de décision, c’est Instagram qui fait désormais référence.

Instagram, média stratégique pour le secteur du tourisme

Alors qu’est-ce qui rend Instagram si attractif pour les internautes ?
Selon l’étude, il y a trois raisons à cela. La première c’est qu’ils apprécient la spontanéité et l’authenticité des photos prises par des personnes qui leur ressemblent. Des photos prises dans des conditions réalistes qui ont plus de crédibilité que celles qu’ils trouvent sur les sites et les guides touristiques professionnels. La deuxième raison, c’est la variété des photos qu’ils trouvent sur Instagram lorsqu’ils font une recherche sur une destination. Enfin la troisième raison, c’est la qualité des photos prises et partagées sur le média social par certains « influenceurs ». Il y en a même qui se sont spécialisés dans les photos de voyage sur ce média et qui arrivent à en vivre en se faisant payer par les destinations.

En conclusion, pour nos destinations et les acteurs du tourisme, si le référencement était déjà incontournable sur Google, il faut désormais élargir le spectre à Instagram en utilisant ses codes et en y identifiant les influenceurs potentiels.

Retrouvez “La Minute de Com’”

sur Martinique 1ère

et sur Guyane 1ère en Radio

/* ]]> */