Guyamag Karumag Madinmag Portraits

Pierre-Louis Deumier: aux commandes de BNP Paribas Antilles-Guyane

Pierre-Louis Deumier

Depuis janvier dernier, Pierre-Louis Deumier pilote BNP Paribas Antilles-Guyane. Une nomination évidente qui s’appuie sur le parcours international remarquable et la solide expérience de ce nouveau directeur général.

Propos recueillis par Julie Clerc

Comment accède-t-on au poste de DG de BNP Paribas Antilles-Guyane ?

Pierre-Louis Deumier : Je pense qu’il faut une connaissance solide des différents métiers de la banque pour faire face à la diversité des situations rencontrées quotidiennement aux Antilles et en Guyane tout en conservant une certaine agilité d’esprit afin d’imaginer et mettre en oeuvre la banque de demain. Depuis 25 ans chez BNP Paribas, j’ai eu la chance d’avoir un parcours très varié qui m’a emmené de Paris à Fort-de-France, à Hong-Kong, à Nantes, puis à Dubaï et à Lille. L’exercice du métier de banquier est très différent que l’on soit en Europe, au Moyen-Orient ou en Asie, mais il reste un métier de service où les relations humaines priment. C’est cette diversité d’expériences et de pratiques qui doit me permettre de piloter et d’orienter BNP Paribas Antilles-Guyane.

Comment la BNP se démarque-t-elle dans le paysage bancaire local ? 

Nos territoires sont vastes par leur variété et leur culture mais relativement réduits en termes de population. La taille de notre marché est donc limitée et tendrait même à se réduire si l’on se réfère aux dernières études de l’INSEE. Il faut donc adapter en permanence nos structures et nos coûts afin de rester compétitif et proposer des services de qualité à nos clients. BNP Paribas a une longue histoire sur la zone, avec une présence qui remonte à 1855 en Guyane et aux années 1940 en Martinique et en Guadeloupe. Nous avons une vraie culture locale et sommes fortement enracinés dans le paysage économique de nos territoires.

En 2016, BNP Paribas a donné un nouvel élan à ses activités en Outre-Mer grâce à un certain nombre de transformations. Quelles sont les plus marquantes ?

En octobre dernier, nous avons en effet réuni nos trois banques de Martinique, Guadeloupe et Guyane sous une même enseigne : BNP Paribas Antilles-Guyane. Dans la foulée, nos 26 agences ont adopté un nouveau projet de service destiné à assurer un meilleur accueil à tous nos clients. Parallèlement, nous avons massivement investi dans les services de « banque privée » destinés aux clients les plus exigeants en termes de qualité de service.

Qu’est-ce que cela a changé ?

Je vous invite à passer les portes de nos agences pour le constater : plus de réactivité, moins de files d’attente et un accueil personnalisé. En interne, cela a nécessité une profonde réorganisation de nos process. Il nous reste encore du chemin à parcourir mais nous sommes assurément sur la bonne voie.

Quelles ambitions animent votre nomination ?

BNP Paribas est l’un des premiers groupes bancaires mondiaux. Je souhaite qu’il redevienne la banque de référence aux Antilles-Guyane en matière de qualité de service et de réactivité et que nous continuions à financer l’économie locale en accompagnant davantage les entrepreneurs locaux.

 

/* ]]> */