À la une Air France Outremer Nos éditions

Air France Outremer n°16 – Martinique en version originale et insolite

AFO_16_COUV - copie

Édito

« Le ciel est joli comme un ange » écrivait le romantique Rimbaud. A l’aube du mois de mai, celui que Verlaine surnommait « l’homme aux semelles de vent », regardait, depuis un champ de coquelicots, l’horizon saupoudré des paysages qui nourrissait ses vers. Par mimétisme, mais de l’autre côté de la Terre, nos yeux se sont laissés suborner par la fleur vermeille, fraichement éclose du flamboyant. De leur hauteur, nous avons vu les coloris criards des tropiques mouvants. Ceux de Daniel Thaly et de son île lointaine. Aux hymnes des poètes se sont confondues les réalités que nous avons observées ici et ailleurs. A la monotonie des hivers, la saison estivale saura augurer des instants de feu. Et sous les contours dentelés des ombrelles, la main céleste apaisante, accordera de subtils délices. « L’azur et l’onde communient » disait-il, juste ensuite. L’ange de Rimbaud est bien présent de ce côté de l’hémisphère. Divine Caraïbe.

La rédaction

__

Editorial

« The sky is as beautiful as an angel », the romantic Rimbaud used to write. At the beginning of the month of May, the one Verlaine used to nickname « the man with wind soles », was looking, from a poppy field, at the horizon sprinkled with the landscapes which sustained his verses. Through mimicry, but on the other side of the Earth, our eyes were seduced by the ruddy flower, newly opened from the flamboyant tree. From their heights, we saw the flashy colors of the moving tropics. The ones of Daniel Thaly and his faraway island. To the hymns of poets, the realities we observed here and elsewhere were mistaken. To the dullness of winters, the summer season will promise some blazing moments. And under the serrated borders of umbrellas, the celestial hand, comforting, will allow some subtile delights. « The azure and the wave commune», he used to say just afterwards. Rimbaud’s angel is definitely present on this side of the hemisphere. Divine Caribbean region.     

Editorial board

 

/* ]]> */