Dossier spécial La Réunion RéuniMag Services

Groupanoo Restaurant : la recette gagnante

DOSSIER GROUPANOO - copie

Groupanoo, le célèbre portail web pays des bonnes affaires, se diversifie avec le lancement de Groupanoo Restaurant. L’idée, proposer un outil permettant de trouver facilement un restaurant, réserver directement en ligne et bénéficier d’une réduction sur l’addition. Client comme restaurateur, tout le monde est gagnant.

Par Benjamin Postaire

Groupanoo avait déjà importé le concept Groupon à La Réunion. Avec le succès que l’on connaît. Son dirigeant-fondateur, Laurent Turpin, remet le couvert avec Groupanoo Restaurant, largement inspiré, et il ne s’en cache pas, de LaFourchette.com. « Dupliquer un modèle de métropole ne marche pas forcément, tempère le start-uper. Le marché réunionnais est beaucoup plus petit et les habitudes de consommation différentes ». Seulement adapter une bonne recette à nos latitudes, Laurent sait faire.

Groupanoo Restaurant, lancé le 10 juillet, est un mini-site intégré au portail Groupanoo. Dessus, les internautes trouveront un annuaire des restaurants partenaires. Description, carte, photos et avis des membres de la communauté sur la prestation permettront de se faire une idée de l’établissement.  « L’intérêt est aussi de découvrir de nouveaux restaurants et sortir de ses habitudes », précise Laurent Turpin.

Le service ne s’arrête pas là. Grooupanoo Restaurant permet de réserver directement en ligne 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Un SMS et un mail de réservation sont envoyés au client qui, le jour J, a juste à montrer le message sur son téléphone avant de mettre les pieds sous la table. Enfin, comme sur Groupanoo, le consommateur bénéficie d’une réduction comprise entre 15% et 40% sur son addition.

« Des Chefs étoilés travaillent avec LaFourchette ou Groupon »

« On souhaite changer l’image de Groupanoo, précise toutefois Laurent Turpin. On casse les prix dans certains domaines mais, s’agissant de la restauration, c’est différent. Notre approche est basée sur le Yield management. L’objectif est d’amener de la clientèle dans les restaurants durant les périodes creuses. Les jours de semaine par exemple. »

Le chef d’entreprise admet d’ailleurs volontiers la difficulté à convaincre les restaurateurs : « En métropole, des Chefs étoilés travaillent avec LaFourchette ou Groupon sans problème. Ici, c’est plus compliqué, certains professionnels ont l’impression de dévaloriser leur travail ». Visibilité grâce au portail Groupanoo, photos professionnelles offertes, mise en place d’une politique tarifaire pour améliorer le taux de remplissage durant les heures creuses, les atouts de la solution proposée par Groupanoo Restaurant sont nombreux.

Toujours est-il que changer les habitudes des professionnels, comme des consommateurs réunionnais « qui n’ont pas l’habitude de réserver une table sur Internet », sera l’obstacle le plus compliqué pour Laurent Turpin et ses équipes. Pas de quoi effrayer le jeune entrepreneur. « En six ans, une quinzaine de sites concurrents à Groupanoo ont été créés, parfois avec le soutien de grands groupes, aujourd’hui nous sommes seuls », aime-t-il à répéter. Une cinquantaine de restaurants seront déjà « à la carte » de Groupanoo Restaurant pour son lancement. Un chiffre qui devrait allègrement grossir.

/* ]]> */