À la une Commerces Madinmag

Lagon Privé Caraïbes : une piscine paradisiaque

Lagon Privé Caraïbes

Après des années d’expérience individuelle en Métropole et aux Antilles dans la construction, le SAV et l’entretien de piscines, Alexandre Goudé et Gary Acqueberge ont
fusionné leurs savoir-faire en créant l’entreprise Lagon Privé Caraïbes, spécialisée dans la conception et la fabrication de lagons en Guadeloupe et en Martinique.
En partenariat avec une société métropolitaine, ils ont l’exclusivité de ce concept sur les Antilles. Alexandre Goudé nous en parle…

Propos recueillis par Marlène François

Comment se structure un lagon ?

Alexandre Goudé : La bâche utilisée pour revêtir le bassin (piscine + plage) repose sur une technologie novatrice élaborée à partir d’une membrane EPDM (un élastomère issu du recyclage de pneus) associée à un géotextile en feutre de protection. Cette bâche étanche est étirable à 400 %. L’ensemble est ensuite recouvert d’une couche de copeaux en gomme noire. Après séchage complet, le bassin est recouvert de sa couche de finition, réalisée à partir de granules de gomme, plus fines, d’un coloris au choix. Ce procédé ainsi que la matière – souple et antidérapante – sont utilisés sur les pistes d’athlétisme, de tennis et les aires de jeux pour enfants. C’est dire si l’étanchéité, la résistance et la douceur sont largement éprouvées.

Le lagon est-il comparable à une piscine ?

Pas vraiment, le lagon représente un concept de baignade personnalisable. Et ses prestations sont bien plus variées que celles d’une piscine… On y entre en douceur en profitant des mêmes sensations que celles d’une baignade en mer. On barbote, on patauge, on nage, on s’assoit, on joue, on fait la planche, bref, on s’adonne aux plaisirs aquatiques en toute sécurité.

Le lagon s’intègre à tout environnement paysager et son élasticité permet d’adapter sa forme à la configuration du terrain (même dénivelé). Sa personnalisation n’est pas une formule vaine puisqu’on sélectionne sa forme, sa taille, la couleur de l’eau et de la plage, la profondeur, le degré d’inclinaison de la plage… Du vrai sur mesure renforcé encore par un aménagement original : verdure, roches naturelles, plongeoir, cascades, pont, ambiance lumineuse, tout est possible !

Le lagon est-il équipé de la même façon qu’une piscine ?

Oui, les éléments mécaniques sont identiques à ceux d’une piscine traditionnelle : skimmer et filtration, éclairage LED, traitement au chlore ou au sel, prise balai, bonde de fond, système de refoulement… J’ajoute aussi que la profondeur (maximum 2,5 m) détermine la taille de la piscine.

Pour quelles raisons choisir un lagon plutôt qu’une piscine ?

Outre le fait d’offrir une réelle sensation de baignade en mer, le lagon aligne d’autres avantages considérables au niveau de la sécurité. N’utilisant pas de béton, il ne présente aucun risque de fissure (c’est de la gomme !) ni de coupure, ni de blessure. D’autre part, les immersions se font via des pentes douces (45° maximum), écartant ainsi toute probabilité de chute d’un rebord. Un autre point important : la plage est accessible d’où qu’on soit. Les enfants et les personnes à mobilité réduites se voient donc assurés d’entrer et sortir de l’eau en toute sécurité.

La souplesse de la membrane en gomme représente aussi un sérieux atout en cas de séisme puisque l’ensemble du lagon suit le mouvement du terrain. Les seuls éléments scellés dans le béton sont la tuyauterie et les pièces.

Comme le bassin ne comporte aucune coque en résine, on évite aussi le risque de déformation après vidage de l’eau. Enfin, le lagon ne requiert pas de permis de construire sous 100 m2, seule suffit une demande d’autorisation de travaux. J’insiste aussi sur les performances thermiques de cette gomme qui résiste à des températures de – 20° à 150° C, qui ne déteint pas au soleil et se nettoie au jet d’eau.

“Lagon Privé” offre des garanties sur la construction ?

Tous nos lagons bénéficient d’une garantie de responsabilité civile sur 25 ans, la membrane est assurée 20 ans (le maximum). Pour l’étanchéité du bassin, la membrane a une estimation de vie entre 50 et 100 ans.

A cela s’ajoute aussi la rapidité d’exécution puisqu’à partir du moment où le terrassement est terminé, quinze jours de patience (au grand maximum) suffisent pour y prendre son premier bain.

Pour la Martinique, la Guadeloupe,

Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Les Saintes

0696 38 22 72 – 0696 53 29 92

lagon.caraibes@gmail.com

/* ]]> */