Dossier spécial Karumag

Dossier séduction des Outre-mer : habitation côte sous le vent, vélos volants à dix mètres de haut

Kazabwa

Kazabwa est une entreprise qui ne cesse de surprendre. Après avoir réhabilité l’Habitation Côte sous le vent, il y a deux ans, elle y ouvre l’attraction « Vélos Volants ». Franck Chaulet, gérant de Kazabwa, dévoile cette innovation.

Par Alice Colmerauer

L’Habitation Côte sous le vent regroupe différentes attractions touristiques : une maison créole, un parc floral, un musée de la piraterie, une serre aux papillons (unique en Guadeloupe) et un tout nouveau parcours de « Vélos Volants ».

« Ce n’est qu’en innovant qu’on va intéresser le tourisme en Guadeloupe. Il faut savoir faire chez nous ce que les autres savent faire ailleurs. C’est pourquoi il faut garder les oreilles et les yeux ouverts », reconnait Franck Chaulet. L’idée, inspirée d’un concept néozélandais, a été importée en Guadeloupe et adaptée aux normes européennes par Kazabwa. Il s’agit littéralement de pédaler à dix mètres de haut, grâce à des vélos rattachés à un réseau de câbles.

Parcours aérien

En pédalant dans le parc de l’Habitation, on survole d’abord la serre aux papillons et on peut admirer la mer des Caraïbes, bien visible depuis les hauteurs. Après avoir enjambé une rivière, on découvre une ancienne plantation avec ses arbres fruitiers. Enfin apparait la maison créole avec son architecture typique et son jardin planté d’alpinias et de mille orchidées. Des panneaux descriptifs sont au sol et dans les arbres. Au total, un kilomètre de cheminement dans les airs en une vingtaine de minutes et une dizaine de vélos qui évoluent en même temps. « Nous réservons cette activité à un petit comité pour rester dans l’esprit ballade familiale et offrir un vrai moment de détente »,  précise Franck Chaulet. Le Vélo Volant est ouvert aux adultes et aux enfants de plus de douze ans. Les plus petits peuvent pendant ce temps, sous la garde d’un adulte, profiter du parc pour enfants avec son bateau pirate et ses jeux créoles en bois ou se rendre à la mini-ferme avec ses cochons nains et autres petits animaux. Le ticket d’entrée de l’Habitation étant valable un an, on peut revenir quand on veut faire un tour dans les airs.

Sécurité assurée

« La sécurité est une composante majeure de notre offre touristique, elle doit être irréprochable », ajoute le gérant. Les pratiquants sont attachés par un baudrier sur chaque vélo et l’installation est rigoureusement contrôlée. Un personnel guadeloupéen formé et compétent assure l’entretien du site et la surveillance du public sur cette attraction unique en Guadeloupe. On peut donc voler en toute liberté !

0590 80 42 62

http://www.habitationcotesouslevent.com

Ouvert tous les jours de l’année

/* ]]> */