Magali Calmels est gérante de Mc2 et correspondante ESSEC en Martinique.

Avec la réforme de la formation professionnelle, constatez-vous une volonté affichée des martiniquais de se former ?

Depuis la mise en place de notre partenariat avec l’ESSEC nous rencontrons de plus en plus de cadres ou agents de maîtrise désireux de se former. Leur démarche est individuelle pour 80% d’entre eux. Les autres 20% sont envoyés directement par leur entreprise. Grâce à une meilleure connaissance du DIF, CIF et autres mesures de financement, le cadre ou futur cadre est mieux informé de la palette possible des différents financements et ose poser plus précisément et objectivement ses critères de recherche.

Quels sont les critères de recherche des candidats que vous rencontrez ?

La volonté  première est d’élargir ses connaissances, développer son savoir faire,  expérimenter de nouvelles méthodes de travail, prendre du recul, valider ses pratiques par un diplôme reconnu, anticiper ou provoquer une évolution professionnelle, mettre à profit le savoir de professionnels reconnus et opter pour la garantie de sérieux  d’une grande école.

Quelles sont selon vous les qualités requises pour intégrer un long cycle diplômant comme ceux que vous proposez ?

La motivation, l’envie d’apprendre bien évidemment,  mais  aussi la capacité à  se remettre en question et à prendre du recul. Les méthodes pédagogiques et le fil conducteur humaniste communs à tous nos cycles favorisent une transformation bien réelle de nos stagiaires : de leurs méthodes de travail bien évidemment, mais il s’agit aussi parfois de transformations personnelles. Beaucoup nous disent en fin de cycle combien cette formation les a aidés à « grandir», à prendre confiance, à oser des choix et des postures. La confiance, l’empathie et l’assertivité dont ils peuvent faire preuve sont alors nos meilleures récompenses.

 

CALENDRIER

2011 : 2è promotion Cycle Marketing et Développement commercial : démarrage oct. 2011

2è promotion Cycle Ressources Humaines : démarrage nov. 2011

2012 : 6è promotion «7 Métiers du Manager»

2è promotion du cycle Gestion Finances

 

 

Formation Essec en Martinique, deux témoignages

Séverine Pastel
LA FORMATION « COM’IL FAUT »

Directrice de l’Agence COM’IL FAUT 

Communicat°, Marketing et Dév Commercial, Services aux Entreprises, Ancienne Diplômée ESSEC Marketing et Développement Commercial, promotion 2009-2010

Bonjour Séverine, qui êtes-vous ? Je suis Séverine Pastel, Directrice de l’Agence COM’IL FAUT que j’ai créée en 2010. J’accompagne les entreprises dans leurs stratégies de marketing, communication et de développement commercial. Je développe également d’autres projets dans d’autres domaines d’activité. Je vis en couple et j’ai une petite fille de 3 ans.

Quelle est la dernière formation que vous ayez suivie ? En 2009, je me suis inscrite à la formation Marketing et Développement Commercial dispensée par Essec Executice Education et orchestrée par MC2 en Martinique. C’est l’une des formations permanentes que l’on peut suivre en Martinique et qui débouchent sur un diplôme de niveau Master.

Quelles ont été vos motivations pour suivre ce cursus ? Après trois années passées à un poste de Responsable Commercial, fin 2008 la société pour laquelle je travaillais a été liquidée. Mon licenciement économique m’a permis de me poser les bonnes questions quant à mon avenir professionnel et à mes désirs. Je souhaitais donner un nouveau souffle à ma carrière et le passage par une formation devenait évident. J’ai donc cherché celle qui correspondait le mieux à mes attentes afin d’acquérir de nouvelles compétences. Et j’ai trouvé celle-ci ! Avec déjà un BTS Communication des entreprises et un diplôme d’une école de commerce en poche, je ne pouvais que faire une formation de haut niveau. Ma candidature a été retenue et j’ai donc pu intégrer le groupe dès janvier 2009.

Comment avez-vous vécu cette formation ? Avec une semaine de cours intensifs par mois, et cela durant dix-huit mois, cette formation s’accorde parfaitement au rythme quotidien des participants. J’ai donc pu allier vie familiale, projet professionnel et formation de manière harmonieuse. J’attendais ces « rencontres » avec impatience ! En plus de cours de haute voltige dispensés par des professeurs hors norme, j’ai vécu une aventure humaine unique d’où sont même nées des amitiés.

Quels enseignements en avez-vous tirés ? Les professeurs de l’ESSEC sont des spécialistes dans leurs domaines. Ils ont su nous transmettre des savoirs et des savoirs faire incomparables que j’utilise dans mon quotidien aussi bien professionnel que personnel. Les évènements de 2009 ne m’ont évidemment pas aidée à retrouver un emploi salarié ! Loin de me démotiver et grâce à ma formation ESSEC, je me suis lancée dans l’aventure de la création d’entreprise. Avec ma formation, j’ai la certitude d’avoir gagné énormément de temps car je savais exactement ce que j’avais à faire et comment le faire. L’ESSEC, c’est un autre  mode de penser, une confiance en soi, une méthodologie éprouvée et une dynamique différente de toutes celles vécues auparavant.

Quels conseils donneriez-vous à tous ceux qui cherchent LA formation ? De choisir l’un des cursus proposés par MC2 et l’ESSEC ! Il y a un avant et un après ESSEC. Votre vie s’en trouve transformée à tous points de vue. C’est un enrichissement professionnel et personnel durable. Nous avons en plus la chance que ces formations diplômantes soient dispensées en Martinique avec des professeurs qui viennent à nous avec leurs valises remplies d’informations, de concepts, d’idées et d’expériences… De plus nous avons tous le devoir d’enrichir nos compétences afin d’apporter à la Martinique une force vive compétitive et dynamique, alors plus d’hésitations.

A très bientôt, au plaisir de vous rencontrer aux prochaines remises des diplômes.

Arsène Valérie

Responsable Ressources Humaines

au sein de la S.M.H.L.M.

Diplômée ESSEC Ressources Humaines, promotion 2009/2010

J’ai occupé successivement plusieurs emplois, tels que comptable au service achats fournisseurs, chef comptable, responsable comptable, chef de mission technique et responsable administratif et financier. J’ai exercé ces emplois au sein de diverses sociétés dont un cabinet d’expertise-comptable pendant neuf ans. En 2002, j’ai intégré la SMHLM en tant que D.A.F. adjoint (dont la gestion du personnel.)

Vous avez un parcours un peu atypique !

En effet, j’ai démarré mes études comme ma vie professionnelle en lien avec la comptabilité, gestion, finances et c’est durant ma période de cabinet d’expertise-comptable que j’ai commencé à faire du droit du travail et du droit social. Je peux dire que cette période de 1993 à 2002 a été un tremplin qui a favorisé « ma reconversion en Ressources Humaines.» C’est d’ailleurs durant cette période que j’ai passé le D.E.S.A. option Ressources Humaines en cours du soir au C.N.A.M. Martinique.

Pourquoi avoir choisi ce cursus  de l’ESSEC?

Quand j’ai intégré la SMHLM, les « ressources humaines » n’occupaient qu’une petite partie de mon emploi. Toutefois, en juillet 2003, nous avons embauché environ quatre-vingt personnes et il m’a été proposé de m’occuper des Ressources Humaines à plein temps ; ce que j’ai accepté. J’ai dû m’adapter. J’ai appris « sur le tas » et par le biais de formations de deux à trois journées par sessions organisées par le monde H.L.M. Au fil du temps, j’ai ressenti le besoin de valider toutes ces années d’expérience par un titre diplômant. Ayant déjà un D.E.C.F. et un D.E.S.A, je ne pouvais que choisir une formation d’un niveau supérieur. Quand j’ai été informée de la mise en place du cursus R.H, j’ai présenté mon dossier et ma candidature a été retenue. Dans la société au sein de laquelle j’évolue actuellement, l’une de mes collègues qui avait fait l’ESSEC pour le cycle management ne cessait d’en faire les éloges. Je me suis donc documentée sur l’ESSEC : sa renommée, ainsi que la qualité des formations offertes, ont fini de me séduire. L’ESSEC est une école de renommée internationale et le fait de pouvoir suivre ce cursus tout en restant à la Martinique est fantastique. Pour une fois, les grandes écoles viennent vers les martiniquais et ce ne sont plus les martiniquais qui doivent franchir huit mille kilomètres pour avoir une formation de très bon niveau.

Comment s’est passé ce cursus de formation et comment l’avez-vous vécu ?

Le cursus R.H mis en place par MC2 avec l’ESSEC se fait dans le cadre d’une formation continue. Cela permet donc à des personnes salariées de se former tout en continuant les activités professionnelles. Nous avions une semaine de cours de quarante heures (du mardi au samedi) toutes les six semaines. Les semaines de cours étaient intenses mais la pédagogie des intervenants et la qualité de l’enseignement les rendaient passionnantes.

Outre les sessions de formation, nous avions des devoirs individuels ou collectifs à remettre après chaque session.

Lors de la première session, nous étions vingt-deux dont un homme. Par déduction, je vous laisse le soin de déterminer le nombre de femmes. Cette première session avec M. J.M. Peretti fut intense pour tous les participants.

Au cours du cursus, je fus traversée par des doutes, des remises en question, par l’envie de tout arrêter (quand par une mauvaise manipulation j’ai perdu plus de vingt pages de mon mémoire par exemple), mais je suis allée jusqu’au bout et j’en suis fière. Je dois reconnaître que le fait de venir d’un monde « de chiffres » m’a aidée durant ce cursus notamment pour tout ce qui est bilan social ou encore politique de rémunération. Se remettre dans un cursus diplômant quand on a un certain âge n’est pas chose aisée. Il faut allier vie professionnelle, vie familiale et vie étudiante. Je vous laisse imaginer ce que j’ai pu ressentir quand j’ai reçu mon titre. Ce cursus ESSEC fut une aventure humaine formidable avec beaucoup de solidarité et d’entraide au sein de toute l’équipe.

Quels sont les enseignements que vous avez retirés de ce cursus R.H. ?

Il m’a confirmé qu’en m’orientant vers les Ressources Humaines, j’avais fait le bon choix. Durant ce cycle, j’ai été confirmée dans mon emploi avec ma nomination en tant que responsable des Ressources Humaines. L’enseignement de l’ESSEC est de très bonne qualité et les spécialistes chargés de nous l’apporter sont de haut vol. Les professeurs de l’ESSEC ont su nous captiver, nous intéresser, nous motiver, nous remotiver si besoin. Par ce cursus ESSEC, j’ai pu acquérir ou améliorer des compétences, j’ai acquis de nouveaux outils qui me servent professionnellement. J’ai pu intégrer le fait que  « gérer l’humain » dans le monde professionnel est un défi quotidien et permanent.

Que diriez-vous pour convaincre les indécis ?

Pour celles et ceux qui ont encore des doutes, allez-y. Sautez des deux pieds joints dans cette aventure ESSEC avec MC2. Le partenariat MC2/ESSEC est très bon et il vous permettra d’être diplômé(e) ESSEC tout en restant sur notre île. Il vous offre divers cursus d’excellents niveaux. Je constate que dans les recrutements que je suis amenée à réaliser dans le cadre de mon emploi, de plus en plus de candidats commencent à être diplômés ESSEC. Il n’est plus nécessaire de traverser l’Atlantique pour avoir des personnes qualifiées et compétentes à la Martinique. L’ESSEC, c’est un savoir-faire et un savoir-être. Grâce à ce partenariat MC2/ESSEC, vous pouvez acquérir des compétences tout en continuant à travailler.