Parce que le traitement des déchets dangereux est l’un des objectifs au cœur d’une politique publique de développement durable, la Région Guadeloupe gère les aides aux entreprises cofinancées par le Fonds Européen de Développement
Régional (FEDER), dont l’aide au transport de déchets dangereux. Christian Baptiste, élu régional et président du comité de sélection des candidatures à la subvention, témoigne de l’engagement de la Région Guadeloupe envers la préservation de son territoire.

Christian Baptiste, en quoi consiste le dispositif de l’aide aux transports de déchets dangereux ?
Il concerne tous les déchets qui ne peuvent être traités directement sur place en Guadeloupe. Sont dits « dangereux » des produits polluants et sensibles comme les batteries, les emballages, les matériaux souillés, les accumulateurs, les déchets issus des hydrocarbures et l’amiante, entre autres… Dans le cadre de la réglementation européenne de la protection de l’environnement, l’Europe a donc prévu un dispositif pour toutes les entreprises productrices de ce type de déchets pour l’acheminement vers la métropole, par bateau ou par avion, qui engendre un coût supplémentaire non supportable par les entreprises. Le FEDER permet de le financer.

A qui le dispositif est-il essentiellement destiné ?

Il concerne uniquement les établissements situés en Guadeloupe, qu’ils soient producteurs ou juste détenteurs de déchets, et les opérateurs intermédiaires habilités qui assurent la collecte et le transport, comme les centres de transit ou de regroupement.

Pourquoi le Conseil Régional se retrouve-t-il à gérer un fonds européen ?
C’est l’Etat qui a délégué cette tâche à la Région et il semble en effet plus logique de confier les responsabilités et le pouvoir de décision aux organismes qui se trouvent au plus près de la réalité. La part du FEDER consacrée à la gestion des déchets dangereux s’élève à deux millions d’euros. Il faut considérer cela comme une aide au développement des entreprises qui entre dans le cadre de notre politique de développement durable dont les objectifs sont notamment le traitement des déchets, la maîtrise de l’énergie et l’utilisation des énergies renouvelables.

Sur le plan écologique, est-ce un dispositif essentiel ?

Tout à fait, et son impact est évident. Il améliore la protection de l’environnement en prévenant et en réduisant l’impact des déchets nocifs en Guadeloupe, et bien sûr il vise à protéger la santé des personnes.

Il n’existe donc pas actuellement de structure en Guadeloupe capable de gérer ce type de déchets ?
Non, pas pour l’instant. Nous envisageons cependant un partenariat global entre les trois départements français des Antilles-Guyane. Les bases sont posées et les outils sont déjà disponibles : il convient désormais de nous concerter pour établir les objectifs stratégiques qui seront présentés à l’Etat. Mais pour déve-lopper ce dispositif et l’étendre à toute la Caraïbe par exemple, nous devrons changer de fonds de subvention et plutôt faire appel à Interreg, un fonds européen dédié à la coopération régionale.

En votre qualité d’élu, quelles sont les valeurs qui président au fonctionnement du dispositif ?

Il s’inscrit dans notre politique publique de développement durable. Nous souhaitons que la Guadeloupe soit une vitrine touristique de la Caraïbe, vis à vis de l’Europe mais aussi des pays voisins.
C’est donc une démarche de développement économique, écologique et touristique. J’appelle ainsi tous les porteurs de projets à se faire connaître et à utiliser ces fonds disponibles.
Plus que jamais, la région tient à soutenir les entreprises.

Renseignements complémentairessur l’aide au transport de déchets dangereux

Retrait de dossier :
www.cr-guadeloupe.fr
Date limite de dépôt des dossiers :
31 janvier 2012 pour une demande relative aux années 2010-2011
30 juin 2012 pour un dossier concernant
les années 2012-2013
Dépôt des demandes à :
Guadeloupe Expansion
Maison régionale des entreprises
Immeuble le Squale
ZAC de Houelbourg Sud II
ZI de Jarry
97122 Baie-Mahault
Tél. : 0590.94.45.40
Fax : 0590.95.86.47
Mail : info@guadeloupe-expansion.com