Articles

JCI Cayenne Les jeunes au service du développement économique
Dossier spécial

JCI Cayenne Les jeunes au service du développement économique 

La Jeune Chambre Internationale (JCI) Cayenne est une association démocratique et indépendante, affiliée à la Jeune Chambre Économique Française, et dont le but est de faire émerger de nouveaux leaders et de mener des actions innovantes sur le territoire guyanais.

Sa présidente, Yâsimîn Vautor, nous en dit un peu plus.

 

Pouvez-vous donner des exemples d’actions entreprises par la JCI Cayenne ?

En Guyane, c’est un mouvement riche de plus de 50 ans d’histoire qui a vu l’émergence de nombreux leaders et d’actions innovantes sur notre territoire. Nous pouvons citer quelques exemples, comme la participation à la création de la Chambre des Métiers et de l’actuelle Agence Régionale de Développement (ARD, ndlr), la première action “Consommons, achetons local”, la création de Conseils municipaux des jeunes, le concours de l’entreprise innovante, le premier salon de l’informatique et du multimédia en Guyane.

 

En quoi est-elle un vecteur de développement économique ?

Nous pouvons voir la JCI comme un vecteur de développement économique à double titre. Premièrement, la JCI Cayenne s’efforce de répondre aux particularités et aux exigences d’un territoire spécifique. Depuis sa création, la JCI a porté plus de 150 actions en faveur du développement et demeure force de proposition en s’engageant auprès d’institutions comme le Conseil Économique et Social et l’ARD de Guyane où nous avons un siège. Le deuxième axe porte sur le leadership et le management de projet : en formant les jeunes à la prise de responsabilité, la JCI Cayenne concours à préparer les leaders de demain. L’apprentissage par l’action, c’est prendre le défi de convaincre d’autres jeunes de la pertinence de son idée, de bâtir à partir d’une méthodologie le socle d’un projet solide sans aucun financement au préalable et arriver, avec de petits moyens au départ, des formations et de nombreuses heures de bénévolat, à mettre en place une action avec les partenaires qu’on aura su convaincre.

 

Qui sont les partenaires de la JCI ?

En général, les partenaires publics et privés sollicités jouent le jeu, conscients de l’intérêt que portent nos actions. Cependant, en ces temps de crise, nous sommes touchés par le manque de financements ; il est donc pour nous primordial de valoriser davantage nos actions et notre rôle auprès du grand public, des jeunes et des médias, pour qu’il y ait une prise de conscience de tout ce qu’apporte notre association.

 

Quels sont les projets phares de la JCI Cayenne pour 2012 ?

En 2012, la JCI Cayenne développera le concept de “Tukusipan économique”. Parmi les sujets traités : la valorisation des initiatives économiques publiques et privées à l’échelle de la Guyane, les coopératives d’Amazonie, des tables rondes et conférences autour de la nécessaire gestion durable de nos ressources locales.

 

Enfin, que signifie l’expression “Mayouri”, présente notamment en “header” de votre site internet ?

Mayouri est un terme créole de Guyane mais sa pratique se retrouve dans les Caraïbes sous d’autres appellations : on parlera de “koudmen” aux Antilles françaises ou “kumbit” en Haïti. Pour ce qu’elle représente en termes d’initiative collective, d’esprit d’entraide et de convivialité, nous avons choisi cette expression locale comme leitmotiv.

 

Pour en savoir plus :

http://www.jcicayenne.com

 


Related posts