Articles

La région structure l’offre de tourisme en Guyane
Positive economie

La région structure l’offre de tourisme en Guyane 

Capture d’écran 2014-01-20 à 22.47.49

En charge du développement économique, la Région Guyane a, dès 2010, impulser une véritable dynamique basée notamment sur la structuration et un soutien appuyé aux filières jugées stratégiques.

Générateur d’activité économique et pourvoyeur de nombreux emplois, le tourisme constitue l’un des secteurs d’avenir pour l’économie guyanaise. La Collectivité régionale a, à ce titre, placé cette activité au cœur de sa stratégie de développement.

Dans le cadre des missions déléguées par la Région, le Comité du Tourisme de la Guyane (CTG) s’est engagé à une refonte complète des orientations stratégiques de la politique régionale du tourisme, notamment par l’élaboration du Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Guyane (SRDTLG).

 

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Guyane

Applicable sur une période de 10 années, et composé d’un diagnostic stratégique du tourisme guyanais ; d’un cadre stratégique des ambitions et objectifs pour le tourisme

en Guyane à l’horizon 2022 ; d’un plan marketing ; d’un schéma d’aménagement touristique ; d’un plan qualité ; d’un schéma des formations du tourisme en Guyane ainsi que d’un plan d’observation et de prospective touristique, ce document devra répondre à 3 objectifs stratégiques :

– Valoriser une offre de tourisme intégrant des structures d’hébergement adaptées de type lodges, ainsi qu’une mise en valeur des patrimoines culturels et naturels

– Améliorer la qualité des prestations et accompagner la formation des hommes

– Valoriser l’image de la Guyane

Le Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Guyane prévoit, à l’horizon 2022, une augmentation de la fréquentation annuelle touristique, (175.000 visiteurs en 2022 contre 83.000 en 2012), avec, à la clé, la création de 9.000 emplois directs et induits, et un chiffre d’affaires annuel de 650 millions d’euros (contre 260M€ actuellement).

Pour parvenir à ces objectifs, le programme d’investissement s’élève à 107 millions d’euros.

Related posts