fbpx

Articles

Guyamag, Karumag, Madinmag

DOSSIER / PLANETE JEUNES : Boissons énergisantes, la controverse 

Appréciées des adolescents et des jeunes adultes, les boissons énergisantes suscitent des débats passionnés entre partisans et détracteurs. Éclairages d’experts pour tenter d’y voir plus clair.

La taurine est-elle nocive pour la santé ?

Dans les boissons énergisantes, sont ajoutées de la taurine et du glucuronolactone, des substances qui sont apportées dans l’alimentation et même fabriquées par le corps humain. La taurine se retrouve dans les produits d’origine animale, tels que les viandes, poissons, fruits de mer, et le lait, tandis que le glucuronolactone est fabriqué par le foie. L’Autorité européenne de sécurité sanitaire des aliments (AESA) a rendu un avis le 15 janvier 2009 concluant que « l’exposition à la taurine et à la D-glucurono-gamma-lactone, aux niveaux actuellement utilisés dans les boissons “énergisantes” ne suscite pas d’inquiétude sur le plan de la sécurité ». La même année, consultée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la
répression des fraudes (DGCCRF), l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), après plusieurs tests réalisés en laboratoire sur un rat, rejoint les conclusions de l’AESA (Afssa – Saisine n° 2009-SA-0153) sur l’absence de
toxicité rénale pour la D-glucurono-gamma-lactone et d’effets
neuro-comportementaux indésirables pour la taurine.

Molo sur la caféïne ! À déconseiller aux enfants ! Ces boissons dites “énergisantes” contiennent-elles de la caféine ?

La caféine, extraite des graines du caféier, agit comme un stimulant du système nerveux central et du système cardio-vasculaire, diminuant la somnolence et augmentant l’attention temporairement. Elle est présente à l’état naturel aussi dans le thé, le chocolat et dans de nombreuses boissons gazeuses à base de kola. Une tasse de café expresso contient à peu près 89 mg de caféine (*), alors que, pour les boissons énergisantes, la teneur en caféine est en moyenne de 56 mg. Une surdose peut entraîner de l’anxiété, une arythmie cardiaque, une tachycardie, voire des hallucinations ! La caféine serait la principale cause des troubles liés à la consommation de boissons énergisantes. La multiplication des boissons contenant ce stimulant, combinée aux modes de consommation actuels, est susceptible de générer aujourd’hui des situations à risque.

Quelles sont les précautions à prendre ?

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) recommande, par conséquent, d’éviter la consommation de boissons dites énergisantes, en association avec l’alcool ou lors d’un
exercice physique, et d’être particulièrement vigilant vis-à-vis des apports en caféine pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants, les adolescents et les personnes sensibles aux effets de la caféine ou présentant certaines pathologies, notamment certains troubles cardio-vasculaires, psychiatriques et neurologiques, insuffisance rénale, maladies hépatiques sévères.

D’une façon générale, pour l’ensemble des consommateurs, l’ANSES recommande de modérer la consommation de boissons caféinées.

(*) Source : Santé Canada. Aliments et nutrition. La caféine et votre santé, 2005

 

Related posts