Articles

DOSSIER / CREATION D’ENTREPRISE : Eric Jean-François, les clefs pour réussir la  création et le développement de son entreprise
Dossier spécial, Karumag

DOSSIER / CREATION D’ENTREPRISE : Eric Jean-François, les clefs pour réussir la création et le développement de son entreprise 

Eric Jean-François est expert-comptable, diplômé de l’ESSEC et fondateur de la société Certisea. Il accompagne chaque année des dizaines d’entrepreneurs dans la création et le développement de leur entreprise. Fort de 10 années d’expérience, il revient sur les fondamentaux d’un métier qui joue un rôle clef dans le tissu économique guadeloupéen.

Quel est l’intérêt pour un entrepreneur de faire appel à un expert-comptable ? 

Eric Jean-François : La Guadeloupe est une région dynamique, formidablement poussée par ses jeunes qui ont envie de réussir, comme le montre le nombre de créations d’entreprises – 4 000 par an en moyenne. Or, on constate que la majorité de ces entreprises nouvelles n’existent plus dans les deux premières années suivant leur création, trop souvent par manque de formation à la fonction de dirigeant et par défaut de conseil.

Environ huit entreprises sur dix sont de Très Petites Entreprises. Dans cette configuration, le dirigeant se sent souvent seul, et il est demandeur d’un véritable accompagnement, d’une voix nouvelle : c’est celle de l’expert-comptable.

Le rôle de l’expert-comptable va beaucoup plus loin que l’établissement des comptes de l’entreprise : c’est un partenaire qui fournit des conseils en matière juridique, fiscale, sociale, comptable voire patrimoniale. D’ailleurs, sans le volet conseil, il serait condamné à un rôle de « support administratif », simple pont entre le client et les organismes sociaux et fiscaux.

Selon vous, que signifie « conseiller » ? 

Conseiller, c’est démontrer aux entrepreneurs, d’une part, que certains écueils doivent être évités – pour cela, il convient de suivre une démarche très rationnelle. D’autre part, qu’avoir une idée, même excellente, ne suffit pas. S’il est facile (techniquement) de créer son entreprise, il faut réfléchir à la viabilité de son projet dans le moindre détail. C’est mon rôle de m’en assurer.

La persévérance et la ténacité sont les moteurs puissants de l’entrepreneur. Mais conseiller, c’est aussi savoir expliquer qu’il ne faut pas s’entêter. Si une idée ne trouve pas son marché, il faut savoir redimensionner le projet. L’entrepreneur doit comprendre quand il fait fausse route. Les projets que je vois réussissent et j’en suis ravi.

Comment abordez-vous votre métier?

Avant d’exercer en indépendant, je suis passé par une école de commerce, puis par un cabinet anglo-saxon. Cela m’a rodé à l’analyse d’une entreprise sous l’angle économique, pas uniquement comptable et financier. Ce qui m’intéresse, c’est le business model : le positionnement de l’entreprise, ses objectifs de développement, les moyens et les ressources mis en œuvre pour les atteindre, ses règles de fonctionnement et ses valeurs.

Avant d’être expert-comptable, je suis chef d’entreprise :
je connais les difficultés que peut rencontrer un dirigeant !

Début 2015 sortira le livre « Réussir, les 25 fondamentaux du succès de l’entrepreneur », aux éditions Qua-lixel, que vous avez co-écrit avec Pascal Viaud. Quel est l’objet de ce livre et à qui s’adresse-t-il précisément ? 

Ce livre s’adresse à tous les entrepreneurs. Son ambition :
les aider à améliorer la performance de leur entreprise grâce au respect de fondamentaux dont la plupart ne sont probablement pas inconnus, mais qu’ils ont peut-être sous-estimés ou pas su mettre en œuvre.

Le concept est simple : le bon fonctionnement d’une entreprise dépend de la bonne santé de ses organes vitaux. Au nombre de cinq, ils font penser à un tabouret : d’abord, les trois pieds (Commercial, Production, Gestion) doivent être de longueur et de force égales. Ensuite l’assise (Organisation) doit être stable. Enfin, le dossier (Pilotage) doit offrir un solide soutien au dirigeant. La réussite d’une entreprise dépend du bon équilibre de ces cinq composantes.

Ces 5 axes, que je propose en formation dès le premier trimestre 2015, se déclinent en 25 points issus d’expériences réelles, vécues par des dirigeants de petites entreprises. Si les unes sont de belles aventures et les autres des cauchemars, toutes sont éclairantes sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire.

Les Jardins de Houëlbourg

43 Boulevard de Houëlbourg

97122 BAIE-MAHAULT

05 90 25 50 00

eric.jeanfrancois@certisea.com

certisea.com

Related posts