fbpx

Articles

DOSSIER / CREATION D’ENTREPRISE : Martinique  Pionnières  Soyez femmes d’innovation ! Créez votre entreprise…
Dossier spécial, Madinmag

DOSSIER / CREATION D’ENTREPRISE : Martinique Pionnières Soyez femmes d’innovation ! Créez votre entreprise… 

Le 19 juin 2012, les associations Femmes 3000 Martinique, Contact Entreprises et Fédération Pionnières, soutenues par de nombreux Organismes publics et privés, ont créé la délégation Martinique Pionnières. à sa tête, Sandra Casanova, dirigeante d’entreprise depuis 15 ans, et largement impliquée dans le tissu économique martiniquais. Chevalier de l’Ordre national du Mérite, vice-présidente du Medef et de Contact Entreprises, membre de la CCIM, Sandra contribue par son parcours et son engagement à promouvoir l’entrepreneuriat féminin. Nous l’avons rencontrée dans le cadre de son activité au sein de Martinique Pionnières.

Martinique Pionnières peut-elle m’aider dans la réalisation de mon projet ?

Sandra Casanova : Certainement. Martinique Pionnières a pour mission d’accompagner des femmes ayant un projet d’entreprise présentant un caractère innovant ou différenciant. Tout est mis en œuvre pour permettre l’émergence du projet : un accompagnement personnalisé, une méthodologie éprouvée (réseau international certifié ISO 9001), un accès à des bases de données (juristes, financiers, assureurs, etc.), des ateliers et une mise en réseau. Mais la réalisation du projet dépend aussi des créatrices elles-mêmes, de leur motivation, de leur investissement et de leur ambition.

Quel est le modus operandi pour bénéficier de l’infrastructure de Martinique Pionnières ?

Premièrement, on prend contact avec nous par mail ou téléphone, ou on se rend à nos bureaux. La première sélection porte sur les critères d’innovation et la capacité à générer richesse et emplois. L’ouverture à l’international est aussi appréciée. Cette première étape validée, la femme suit un parcours de 6 mois en « pré-incubation » qui sera sanctionné par un comité de validation autorisant la transformation du projet en entreprise créée ! La suite du parcours corres-pond à la phase « d’incubation », de 12 à 36 mois, pendant laquelle la créatrice continue à bénéficier entre autres d’un suivi personnalisé et de l’espace de co-working.

Pourquoi insistez-vous sur l’aspect novateur que doit avoir le projet? 

Pour conquérir le marché, ici et ailleurs, les produits et services à vendre doivent être innovants, c’est le contexte économique mondial qui l’exige ! à défaut d’innovation, il faut aller vers de la différenciation pour créer de nouveaux besoins ou capter des marchés de niches. Il faut aussi conquérir notre marché naturel, la Caraïbe et au-delà…

Quel bilan depuis le lancement de l’association ? 

39 créatrices accompagnées, 19 entreprises constituées et 33 emplois créés, 25 projets en pré-incubation et 14 entreprises en incubation.

Rappelons que la mixité est un enjeu sociétal et économique. Le tissu économique a été tardivement investi par les femmes, il y a donc encore une marge de progrès possible tant au niveau quantitatif que qualitatif. Le sens de mon engagement ? « Chacun est responsable de tous » ! Martinique Pionnières est un outil de transmission des valeurs que j’affectionne : ambition, travail, intelligence collective, mutualisation, progrès.

Related posts