fbpx

Articles

FORMATION ESSEC MC2 : “ n’ai-je pas trop tardé à me lancer… ”
Madinmag

FORMATION ESSEC MC2 : “ n’ai-je pas trop tardé à me lancer… ” 

Entretien avec Sophie Laurencin, au terme de son cursus en Marketing et Développement Commercial à l’ESSEC.

Quels étaient vos objectifs lorsque vous vous êtes engagée dans ce cursus diplômant de l’ESSEC ?

Mon entreprise ANTILLES ALU évolue sur le marché très concurrentiel de la menuiserie en aluminium. Aussi, dès les premières années, j’ai éprouvé le besoin d’acquérir des compétences plus pointues dans le domaine commercial, afin de mieux répondre aux attentes et aux besoins de mes clients. à l’origine, j’ai choisi le cursus Marketing et Déve-loppement Commercial pour l’aspect purement « déve-loppement commercial », car à l’époque, le marketing était encore pour moi une notion floue.

Vous est-il arrivé d’avoir des moments de doutes par rapport au rythme ou à l’intensité du travail demandé ?

Bien sûr ! Le rythme est intensif, j’ai parfois douté, j’ai même songé à tout arrêter au 4ème module !
Après chaque journée de séminaire, ma journée de travail commençait ! Il fallait jongler entre vie professionnelle, personnelle et l’ESSEC, comme tous les autres participants de la promotion. Mais, s’ils y parvenaient, pourquoi n’y arriverais-je pas ? C’était sans compter sur l’appui de mes camarades, les OMEGA FILE, et les encouragements de mon entourage. Je me suis cramponnée et j’ai tenu bon. Avec de l’organisation et de la volonté, c’est faisable.

Le projet d’action choisi représentait-il un enjeu pour votre entreprise ?

Tout à fait ! Le projet d’action m’a permis de mener une réfle-xion poussée sur une problématique précise de l’entreprise, mais aussi d’en déceler d’autres. Ce fut un travail de fond et de fourmi. J’ai avancé petit à petit, progressé et je me suis nourrie des cours, des conseils et de l’expérience des intervenants, mais aussi de mon tuteur. Cela a nécessité une prise de recul de ma part, afin de pouvoir analyser les données de manière objective. Je me suis beaucoup questionnée sur les orientations à envisager.

Avez-vous pu mettre en place certaines solutions proposées dans votre mémoire ? 

Beaucoup de solutions proposées ont pu être mises en œuvre, notamment sur la communication d’Antilles Alu, qui, depuis sa création en 2009, n’avait jamais fait de campagne publicitaire et n’avait, du reste, aucune stratégie de communication. Au sortir de l’ESSEC, j’ai mis en pratique les outils expérimentés au cours des modules et je me suis lancée dans la communication. Je suis en phase d’analyse des résultats, mais je mesure l’impact de la communication pour une petite entreprise. J’accorde aujourd’hui énormément d’importance à la visibilité d’Antilles Alu, mais je veille par-dessus tout à son image.

Quels ont été les moments forts de ces 18 mois ? 

à vrai dire, il y en a eu beaucoup ! C’est une très riche expérience et j’ai en tête de nombreux souvenirs : nos séances de travail très tardives – parfois jusqu’à 4h du matin. L’entrée en matière d’un intervenant en Marketing des Services, la soutenance devant le jury, l’annonce des résultats. Et enfin, le jour de la remise des diplômes venant clôturer 18 mois de travail acharné. Quelle délivrance ! Un moment de pur bonheur !

Avec du recul désormais – votre formation s’étant terminée il y a 10 mois – que vous a apporté cette expérience ? 

Beaucoup plus de sérénité et surtout une plus grande capacité d’analyse. Cette formation au sein de l’ESSEC est un formidable tremplin, mais pas seulement… Elle favorise l’introspection, le travail sur soi, l’humilité et donne des outils « multi fonctions », adaptables autant dans la vie professionnelle que personnelle.

Si c’était à refaire, vous relanceriez-vous dans ce cursus ?

Je le referais plutôt 2 fois qu’une, car j’y ai rencontré des personnes d’horizon divers qui m’ont enrichie et avec qui nous avons eu de vrais moments d’échanges et de par-tage. J’en suis à me demander si je n’ai pas trop tardé à me lancer… Mais je ne regrette rien. Si j’avais un conseil à donner à ceux qui hésitent à se lancer, je ne dirais qu’une chose : « FONCEZ ! »

Prochains Cycles diplômants :  

Marketing et Développement Commercial (3e promotion)

Management  (9e promotion)

Pour participer aux sélections : 

les 16/17 Janvier et 2/3/4 Mars 2015 

Nous contacter : 

0696 95 48 73 / 06 96 90 5000 

Mails : 

calmels@essec.fr/ vourchmc2@orange.fr

www.mc2martinique.com 

 FB : MC2Martinique

Related posts