fbpx

Articles

Contact Entreprises : et si la voile permettait de réinsérer les jeunes Martiniquais ?
Madinmag, News

Contact Entreprises : et si la voile permettait de réinsérer les jeunes Martiniquais ? 

Le Livre Bleu de Contact-Entreprises a mis en exergue un point fort de la Martinique qu’il nous reste à exploiter et amplifier : la Mer. C’est la raison pour laquelle notre association a lancé les Ateliers de la Mer en avril 2015, permettant à de nombreux acteurs de faire émerger leurs projets économiques « maritimes ».
Parmi ces nombreux projets, « Martinique Destination Voile », une grande idée portée par Jean Trudo, Eric Baray et Emmanuel Dubé consistant à doter chaque commune de l’île d’un bateau de compétition, et de coordonner l’insertion et l’apprentissage de plusieurs centaines de jeunes Martiniquais aux métiers de la mer.

Présentation :

C’est sur une idée originale du skipper martiniquais Eric Baray et après une rencontre entre Arnaud Godard-Philippe (Skipper professionnel), Emmanuel Dubé (Chef d’entreprise bien implanté en Martinique), et Jean Trudo (Régatier Martiniquais), qu’est né le projet « Martinique Destination Voile ».

Il s’agit de doter chaque commune de l’île d’un bateau de compétition destiné à former et insérer des jeunes aux métiers de la mer, tout en stimulant l’esprit de compétition inter-communale afin de faire progressivement de la Martinique une « terre de champions des mers ».

Insérer chaque année 148 jeunes de 18 à 25 ans inscrits à Pôle Emploi, leur apprendre ce sport merveilleux qu’est la voile, les former aux différents métiers de la mer, et pour les meilleurs d’entre eux les insérer dans une filière de skippers professionnels en France grâce à un centre de formation installé à Camaret-sur-Mer en Bretagne, un des meilleurs spots européens, tels sont les objectifs de « Martinique Destination Voile ».

Avec ce projet, la Martinique pourra prétendre bien figurer dans les régates les plus importantes en France, telle la réputée « Solitaire du Figaro » ou le « Tour de France à la Voile » et dans les différentes courses transatlantiques reliant l’hexagone aux Antilles.

La formation des jeunes sera assurée en Martinique à partir de cinq bases nautiques implantées sur l’île avec des moniteurs qualifiés. Le support technique :
un merveilleux monocoque de compétition l’X TREME 25 dont la plupart des unités seront assemblées localement, renforçant la compétitivité de la filière nautisme.

Il est prévu que ce voilier monotype parfaitement adapté à la Martinique, et qui est aussi bien adapté à l’école de voile qu’à la régate en flotte, sera mis à disposition des clubs de voile affiliés à la ligue de voile de Martinique pour leurs licenciés, ce qui devrait constituer un aspect logistique considérable.

Ce projet précurseur, sportif autant que social doit permettre de mettre en place une filière sportive, économique et sociale complète et qui répond aux besoins exprimés par tous.

Une structure d’encadrement a été mise en place afin d’assurer la formation, la réinsertion des jeunes, et l’apprentissage de la mer. Une autre structure commerciale permettra d’assurer le suivi du financement des fonds publics et privés. Le tout est chapeauté par une association type loi 1901 : Le C.E.R.C. (Caribbean European Racing Challenge) présidée par Jean Trudo, régatier bien connu dans le monde sportif en Martinique.

Related posts