Articles

Cap sur Sainte-Lucie et Montserrat
Karumag, Madinmag, Positive economie

Cap sur Sainte-Lucie et Montserrat 

Sainte-Lucie, la contrastée

Si Sainte-Lucie est généreusement dotée de paysages fascinants, tant littoraux que montagneux, l’île possède également un riche patrimoine culturel.

Cette île montagneuse au double héritage colonial (français et anglais) offre le charme d’une végétation sauvage, de plages et de cours d’eau lumineux et d’un élégant volcan formé par deux pitons, dressés à la verticale au-dessus de la mer, classés à l’Unesco.

Envie de farniente ? Les plages et les criques sablonneuses de l’ouest et du sud répondent à toutes les attentes. Tenté par les loisirs nautiques ?
Initiez-vous au kitesurf à Cas En Bas ou à Vieux Fort, explorez les fonds marins près de Soufrière. En quête de chlorophylle ? Parcourez les sentiers aménagés à l’intérieur de l’île, faites l’ascension du Gros Piton et baignez-vous au pied de cascades rafraîchissantes.

La face sud de l’île est souriante, exubérante. L’autre, au nord, se montre plus sage. Les Saint-Lucian people sont d’une hospitalité parfois désarmante. Sainte-Lucie est aussi réputée pour sa vie nocturne : les Martiniquais s’y précipitent le vendredi soir pour la soca et les street parties à Gros-Islet !

Montserrat, l’explosive 

A 70 km au nord-ouest de la Guadeloupe, l’île de Montserrat, territoire d’Outre Mer du Royaume-Uni, s’étend sur quelques 104 km2, dont environ 2 km2 gagnés sur la mer à force de dépôts et de coulées volcaniques. C’est dire si Montserrat est explosive, attirante, fiévreuse.

Par temps clair, depuis le large, on aperçoit d’elle des cumulus se dessinant au-dessus de d’un vaste cratère. « L’île d’émeraude », ainsi définit du fait de sa forte ressemblance avec les côtes irlandaises, possède un caractère volcanique très actif auquel elle doit une histoire explosive et un paysage unique. Le 25 juin 1997, le volcan La Soufrière entre en éruption, entraînant la destruction totale de la moitié sud de l’île. La capitale, Plymouth, disparaît de la carte, les deux tiers de la population sont évacués, la population restante émigrant vers le nord de l’île. Montserrat attire ces randonneurs épris de forêts tropicales et d’ascensions hors du commun, dévoilant des panoramas époustouflants sur le volcan et la ville fantôme, Plymouth. Ainsi, si l’ascension de la Soufrière est interdite au public, des points de vue sont installés à l’Observatoire et sur Jack Boy Hill. Au-delà du delta de la rivière Tar, des excursions en bateaux permettent d’apercevoir le volcan dont s’échappent des volutes anthracites.

Related posts