Articles

Madly Bienville : J’entendais cette petite voix intérieure qui me disait : “écoute-toi !”
Karumag, News

Madly Bienville : J’entendais cette petite voix intérieure qui me disait : “écoute-toi !” 

Philippe Brasseur est intervenu dans nos réseaux de managers en mai 2015 et a souhaité m’interroger sur ma créativité. Ce n’est pas courant que l’expert pose des questions à la formatrice que je suis. à la question « D’où vient votre créativité ? », je répondrais qu’elle me tombe dessus en faisant mon jogging ainsi que dans la salle de sport. Mais je reconnais que je peux aussi être une créative consciente car j’adopte depuis de nombreuses années des postures mentales qui favorisent la création d’idées réellement innovantes, “out of the box”.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? 

Tout d’abord, je vais voir “ailleurs” et m’inspire de tout autre domaine que le mien. Ainsi, cela peut m’arriver de suivre des cours de cuisine de chefs étoilés et d’aller visiter leurs cuisines.

Quel rapport avec l’animation de réseaux et le coaching ? 

Ne cherchez pas, il n’y en a pas réellement. Simplement, quand j’en ressors, j’ai des idées nouvelles sur mon métier.

Ensuite, je suis naturellement amenée depuis toujours à faire le contraire de toute solution qui vient naturellement à l’esprit, faire le contraire de ce que tout le monde fait.

J’ai toujours su d’une manière instinctive que celui qui s’inscrit dans les pas d’un autre ne laisse pas de trace. La vraie et unique question que je me pose est : comment atteindre mes objectifs par un tout autre moyen que celui qui existe déjà ? Enfin, et c’est le canal le plus fort en créativité, je fais confiance aux images et aux hasard pour générer des idées nouvelles. J’utilise mon intuition que je travaille en continu.

Comment définir l’intuition ? N’est-ce pas là une fantaisie sans fondement ?

Ce n’est pas rationnel et mathématique, je le conçois. Très certainement parce qu’on la connaît mal. Nous avons des préjugés tels que « Les femmes sont plus intuitives que les hommes », ou encore « Les enfants sont plus intuitifs que les adultes » etc.

Ces préjugés et nos croyances qui les sous-tendent nous empêchent d’inscrire ce “canal” dans nos vies, de lui faire une place. Cette connaissance intérieure, qui défie quelques fois tout bon sens, représente le seule guide vraiment fiable pour éclairer mes choix et mes décisions.

Puis-je vous faire la confidence qu’elle ne m’a jamais trahie. Des années après, les décisions qui se sont imposées à moi se sont révélées très judicieuses.

La difficulté de l’intuition, c’est qu’il faut du courage pour suivre ce qu’elle nous indique, et le courage ça s’apprend !

La difficulté, aussi, c’est que l’intuition agit comme un muscle. Ce muscle requiert un entretien et une pratique régulière, pour devenir fiable.

Je vous remercie Philippe Brasseur, de tous ces exercices auxquels vous nous avez initiés pour la cultiver et de la prise de conscience du terreau indispensable à mettre dans nos vies pour la faire émerger. à savoir le silence, la nature et les rêves.

Par Madly Bienville

Commentaire Facebook

Related posts