Articles

ESSEC MC2 : « J’ai ressenti le besoin de m’appuyer sur une formation solide. »
Madinmag

ESSEC MC2 : « J’ai ressenti le besoin de m’appuyer sur une formation solide. » 

Entretien avec Christophe Guenneguez, Promotion 7 du cycle en Management Opérationnel

Christophe, parlez-nous de vous. 

Je dirige les sociétés Transcaraibes Guadeloupe et Transcaraibes Martinique. Nous sommes à la fois entreprise de manutention portuaire et agence maritime. Auparavant, j’ai évolué dans l’industrie (pétrolière notamment) et en bureau d’étude. J’ai découvert le milieu maritime, qui n’était pas lié à mon cursus d’origine, par le biais d’opportunités professionnelles et j’ai appris le métier en passant beaucoup de temps sur les quais, au contact de la réalité du terrain.

Vous bénéficiez d’une expérience professionnelle significative de plus de 10 ans et d’un bon cursus de formation initiale (Université et École d’Ingénieur) et pourtant vous avez choisi de vous engager dans ce cycle long et intensif en Management de l’ESSEC. Quels étaient vos objectifs et vos attentes ?

J’ai effectivement suivi des études scientifiques. Mais, au fur et à mesure de mon évolution professionnelle, je me rendais compte que les problématiques auxquelles je faisais face ne se résolvaient pas uniquement par des équations ou des considérations techniques. La dimension managériale est fondamentale. Aussi, j’ai ressenti le besoin de m’appuyer sur une formation solide, élaborée par une grande école et des intervenants de haut niveau. Ce cursus de l’ESSEC répond à ces attentes et il offre l’avantage d’être intégralement dispensé à la Martinique, du 1er module jusqu’à la soutenance, permettant de concilier formation et activités professionnelles quotidiennes.

Quel regard portez-vous sur cette expérience singulière qui s’est terminée mi-juin ? 

Au-delà de l’aspect formation/enseignement, c’est avant tout une expérience humaine : elle est collective avec les autres stagiaires, les intervenants de l’ESSEC, l’équipe locale de MC2, et elle est aussi personnelle, conduisant à s’interroger sur son propre management. En aucun cas, je ne regrette de l’avoir vécue.

Pensez-vous qu’une formation telle que celle-ci soit utile aux stagiaires ? Aux entreprises ? 

Compte tenu de la variété des modules proposés et de la qualité des enseignements, le stagiaire tirera toujours un avantage de cette formation, quels que soient son secteur d’activité et sa formation initiale. Par ailleurs, le sujet mémoire que doit réaliser le stagiaire tout au long du cursus, constitue une réelle opportunité pour l’entreprise de traiter une problématique qui lui est propre.

Quels ont été les moments forts de ces 18 mois ?

Je retiens surtout les moments d’échanges, de confrontation d’idées, de partage et de… fous-rires lors des modules et des travaux de groupes ! Ils effacent les moments de doutes ou de découragement (il y en a forcément en 18 mois…). La solidarité était exemplaire dans la promo (nous sommes d’ailleurs tous restés en contact depuis), et la remise prochaine des diplômes sera une occasion de nous réunir à nouveau !

Vous avez brillamment terminé votre cursus (avec la mention TB). Comment pensez-vous mettre à profit ce succès, et que ressentez-vous ? 

Je ressens d’abord la satisfaction d’avoir mené à bien cette période intense de formation, parallèlement à la gestion quotidienne des structures dont j’ai la responsabilité. Un autre challenge a déjà débuté : celui de mettre en pratique dans l’entreprise les enseignements reçus et d’en développer les potentiels !

Démarrage des prochains cycles diplômants : 

Marketing et Développement Commercial  (3e promotion)
7 octobre 2015 

Management (9e promotion)
19 novembre 2015 

Contrôle de Gestion Finances
(4e promotion) 16 juin 2016 

Pour participer aux sélections, nous contacter :

Tél : 0696 95 48 73 / 0696 90 50 00

calmels@essec.fr / vourchmc2@orange.fr 

www.mc2martinique.com 

FB : MC2Martinique

Related posts