Articles

Fondation Orange : Soutien scolaire, partager les acquis pour préparer demain
Madinmag

Fondation Orange : Soutien scolaire, partager les acquis pour préparer demain 

Aider les élèves à passer des étapes pour mieux appréhender leur scolarité, c’est l’objectif que s’est fixé Charles Ramphort. Pour cet ingénieur en télécommunication, consacrer du temps au soutien scolaire de jeunes Martiniquais, c’est une manière de partager les acquis dont il dispose.

Diplômé de la prestigieuse Ecole nationale supérieure des télécommunications de Bretagne, Charles Ramphort est aujourd’hui ingénieur support chez Orange Caraïbe. Cette année, il s’engage bénévolement auprès d’enfants scolarisés du primaire au lycée sollicitant une demande de soutien. En partenariat avec deux associations locales, et avec l’appui de la Fondation Orange, c’est pour lui l’occasion de transmettre ses connaissances aux plus jeunes.

Il le fera d’une part avec Trajet-Dom, association qui organise des séances collectives en salle quelques heures par semaine, sur la commune du Lamentin. Il va d’autre part offrir son temps et ses connaissances à travers Alces, autre association martiniquaise, pour permettre à des jeunes collégiens, lycéens, mais aussi à des enfants du primaire, de remédier aux difficultés d’apprentissage qu’ils rencontrent en mathématiques, en physique ou en anglais durant leur cursus scolaire. Une expérience qu’il a déjà menée auprès d’élèves de classes préparatoires aux grandes écoles, parfois même auprès de proches : « J’ai souvent été sollicité par des enfants de la famille. J’ai moi-même vu l’importance d’accompagner les miens dans cette démarche d’appui. »

Charles Ramphort va devoir aménager son temps de travail. Il s’est engagé à consacrer huit heures par semaine au soutien scolaire, dont une partie pendant son temps libre, le samedi si nécessaire. Mais c’est à l’évidence une passion :
« J’espère que ma contribution permettra à ces élèves de mieux appréhender et de passer les étapes pour débloquer quelques situations compliquées, et leur apportera un peu d’aide, de confiance, et le plaisir d’apprendre. »

Dans le même temps, il se réjouit à l’idée de pouvoir utiliser un des dispositifs de l’éducation numérique. Depuis l’an der-nier, en effet, le site Internet de la Khan Academy est accessible aux francophones. « Bibliothèques Sans Frontières »
a réalisé la traduction de cette plateforme révolutionnaire d’apprentissage personnalisé avec le soutien financier de la Fondation Orange, partenaire exclusif du projet depuis deux ans, c’est-à-dire depuis son origine.

« C’est un outil fantastique pour lutter contre l’échec scolaire », explique celui qui reprend le chemin de l’école avec un enthousiasme et une motivation dignes des meilleures résolutions de rentrée scolaire.

Commentaire Facebook

Related posts