Articles

DOSSIER Formation et emploi : l’ESSEC, partenaire idéal dans l’accompagnement des entreprises
Dossier spécial, Madinmag

DOSSIER Formation et emploi : l’ESSEC, partenaire idéal dans l’accompagnement des entreprises 

Depuis plus de dix ans, la prestigieuse école de commerce ESSEC représentée en Martinique par MC2 met à disposition des entreprises locales son expertise, son expérience en matière de formation et surtout sa capacité à proposer des réponses adaptées aux besoins des différentes structures. 

Par Audrey Ollon

Les trois valeurs fondamentales de cette école – classée parmi les meilleures business schools mondiales  – sont l’éthique, l’excellence et l’innovation. « C’est important de parler de ces valeurs parce qu’on les retrouve dans nos formations ; la pédagogie est imprégnée d’humanisme » explique Magali Calmels la gérante de MC2, la société qui est chargée de représenter cette grande école de commerce qu’est l’ESSEC en Martinique.

Pôle Formation continue

L’ESSEC propose un large panel de formations : ressources humaines, gestion, management etc… Mais attention, ces formations sont destinées à des cadres ou futurs cadres, pas à des étudiants ! Ce sont des personnes qui ont déjà une expérience de plusieurs années et qui travaillent (ou ont travaillé) en entreprise. De manière générale ce sont les chefs d’entreprise ou les DRH qui – soucieux d’entretenir les connaissances et acquis de leurs employés – font la démarche de se tourner vers l’ESSEC. Bien souvent, ce sont les employés eux-mêmes qui formulent la demande et les raisons sont diverses et variées : évolution professionnelle, mutation de leur métier ou encore changement de voie. « Les candidats connaissent notre réputation et l’opérationnalité des savoirs enseignés, ils ont la garantie d’accéder à une formation de grande qualité, adaptée à leur contexte » explique Magali Calmels.

Une sélection sur mesure 

L’ESSEC mise beaucoup dans son recrutement sur la personnalité du candidat et surtout sur le projet porté par ce dernier, comme le confirme Magali Calmels : «il y a un dossier de candidature à remplir, suivi d’un entretien. Les candidats sont présélectionnés par MC2, mais c’est l’ESSEC qui valide le dossier au cours d’un process bien huilé. Ce que l’on valide surtout c’est le projet professionnel. Il faut véritablement voir la personne dans son contexte, savoir si son projet est viable, si la formation lui sera utile». Les modules sont encadrés par des professionnels de renommée mondiale et qui connaissent le contexte local. Ce qui permet aux candidats de bénéficier d’un enseignement d’excellence.

Une formation adaptée au quotidien du salarié 

Le rythme des formations est parfaitement adapté à l’activité professionnelle (alternance d’un module toutes les six semaines). « Un cycle est étalé sur 18 mois : au-delà des modules, ils vont travailler sur un projet d’action qui est le premier retour sur investissement de l’entreprise qui les envoie en formation. D’autre part, c’est aussi un moyen pour eux d’expérimenter immédiatement ce qu’ils ont appris et démontrer leur apport à l’entreprise. »

à la fin du cycle, un titre de l’ESSEC – homologué et reconnu – valide leur parcours (modules + mémoire + soutenance) ; ils rejoignent alors le réseau des 46000 alumnis présents dans le monde entier.

Une affaire qui marche 

Depuis le début du partenariat il y a 10 ans, l’ESSEC a formé plus de 300 personnes en Martinique, et c’est visiblement une affaire qui marche. « Beaucoup me disent que la formation leur a permis de travailler autrement (avec méthode et recul), certains également me disent que s’ils ont eu une opportunité professionnelle c’est en grande partie grâce à cette formation» se réjouit Magali Calmels.

 

Related posts