fbpx

Articles

Mathieu Baccovich : le gwada boy bordelais
Guyamag, Karumag, Madinmag, Portraits

Mathieu Baccovich : le gwada boy bordelais 

Originaire de Saint-François, Mathieu Baccovich, 21 ans, est un studieux élève de l’INSEEC, école de commerce bordelaise, où il valide actuellement un master 1 en marketing digital. Mais Mathieu est aussi un jeune entrepreneur, qui lance la start up Guadeloupe Réservation, 1er portail web de réservation en ligne de produits touristiques. Rien que ça.

Propos recueillis par Julie Clerc

L’origine de Guadeloupe Réservation, c’est un déclic ?

Mathieu Baccovich : Un soir, en m’occupant de la page Facebook de mon frère (qui propose des excursions bateau à Petite Terre), j’ai eu une intuition. Une recherche sur le Net m’a appris qu’il n’existe qu’un site peu opérationnel sur le marché des activités en Guadeloupe, or la demande est de plus en plus forte. Une fois business plan et étude de marché validés, j’ai eu la chance de pouvoir présenter mon projet à des investisseurs, dont plusieurs m’ont fait confiance, dont des membres de mon entourage évoluant dans les secteurs de la communication dans les Caraïbes, et des prestataires sur Guadeloupe Réservation. C’est grâce à eux que l’aventure a démarré. Et, soutenu par ma famille, j’ai pu développer mon projet tout en poursuivant mes études.

Ce qui est intéressant lorsqu’on mène de front création d’une start up et études, c’est apprendre via un cas concret qui nous est propre. Les cours tels que management de projet digital, économie numérique et marketing digital me sont directement bénéfiques pour le développement de Guadeloupe Réservation.

Quelle est l’ambition de Guadeloupe Réservation ?

Réunir toutes les activités réservables sur un même site pour offrir au client la possibilité d’organiser son séjour en Guadeloupe de A à Z (réserver son logement, ses excursions, sa voiture de location, sa place de concert, etc.) et ce en quelques clics, où que l’on se trouve. L’inscription au site est gratuite, c’est donc une opportunité formidable pour les petites entreprises qui, via notre plateforme, gagneront en visibilité et en chiffre d’affaires.

Le site utilise des technologies garantissant un maximum de sécurité au client grâce à un système de paiement en ligne ultra sécurisé. La réservation est validée par l’envoi d’un sms ou d’un mail au prestataire, qu’il doit confirmer. Alors seulement le client est débité.

Quels organismes vous accompagnent ?

Pour donner du poids au projet, nous avons obtenu des partenariats exclusifs avec Guadeloupe.fr, Martinique.fr et Guyane.fr, portails généralistes de la zone. Il sera désormais possible de réserver en ligne sur ces sites grâce à la plateforme de Guadeloupe Réservation.

Comment se démarquer des grands groupes comme
TripAdvisor par exemple ? 

Ces grandes entreprises n’ont pas la proximité nécessaire pour opérer pleinement aux Antilles : elles proposent les produits phares, hôtels et activités connus, mais pas le bon plan sympathique au fin fond de la Guadeloupe.

Avec l’évolution du digital, le e-commerce va prendre de plus en plus de place dans nos habitudes de consommation. L’avenir du tourisme en Guadeloupe passera en grande partie par le digital, et par Guadeloupe Réservation !
Le projet devrait être opérationnel en Guadeloupe en ce début d’année, pour la haute saison. Je compte lancer les sites de Martinique et de Guyane dans la foulée. L’objectif à terme : être leader de la réservation en ligne en Guadeloupe, puis dans les Caraïbes.

Comment recensez-vous ces bonnes adresses ?

Pour garantir à nos clients un bon niveau de prestation, nos commerciaux ont des critères de sélection exigeants en terme de qualité des services proposés, de tarifs et de notoriété. Le but étant d’avoir un panel d’activités, de services et de produits de qualité répondant à leurs attentes.

Quels traits de votre personnalité ont boosté ce projet ?

Trois années en Afrique m’ont permis d’apprendre beaucoup sur les relations humaines et de m’ouvrir l’esprit. La compétition en karting, elle, m’a insufflé une rage de vaincre bénéfique dans certains projets.

Votre leitmotiv ?

Il est important pour la Guadeloupe que ses jeunes partis étudier en France ou ailleurs reviennent investir chez eux, avec leur valeur ajoutée. Nous sommes la relève, c’est à nous de développer notre si belle île.

 

Related posts