fbpx

Articles

Sylvain Vidal : « La première richesse d’une entreprise, c’est son personnel »
Karumag, Portraits

Sylvain Vidal : « La première richesse d’une entreprise, c’est son personnel » 

À 51 ans, ce père de deux enfants, est diplômé de l’École nationale supérieure des ingénieurs électriciens de Grenoble. Après toute une carrière au sein du groupe EDF depuis 1986, Sylvain Vidal nous arrive de la direction régionale de Pyrénées et Landes. En prenant la direction d’EDF Archipel Guadeloupe, il souhaite contribuer à relever les défis énergétiques immenses de notre territoire.

Propos recueillis par Loïc Bauduin

Quel est votre profil de manager ? 

Sylvain Vidal : Je suis ingénieur de formation et j’ai effectué toute ma carrière professionnelle au sein du groupe EDF où j’ai toujours privilégié les postes à forte dimension managériale et relationnelle. J’ai cherché une progression personnelle en me confrontant à des situations nouvelles nécessitant remise en cause individuelle, engagement et adaptation. Je suis un manager qui pense que la première richesse d’une entreprise, c’est son personnel. Les meilleurs résultats s’obtiennent avec des collaborateurs fiers de leur métier et heureux dans leur travail.

Peut-on évoquer votre carrière en quelques lignes ? 

Je totalise bientôt trente ans d’expérience professionnelle. Depuis quatre ans et demi, j’étais directeur régional ERDF Pyrénées et Landes, après avoir exercé plusieurs métiers au sein d’EDF dans les domaines du commercial et de la relations client, du transport, de la distribution d’énergie.

Comment définissez-vous vos valeurs ? 

J’ai des convictions et des valeurs fortes qui se sont forgées au cours de mes expériences : savoir se respecter, être à l’écoute, faire ce que l’on dit et s’engager.

Quels gages de réussite mettriez-vous en avant ? 

S’appuyer sur les valeurs que je viens de citer et avoir un projet ambitieux, construit et partagé avec ses collaborateurs.

Comment devient-on directeur d’EDF ? 

Il faut évidemment s’appuyer sur une solide expérience dans le domaine de l’énergie, assortie d’une expérience managériale réussie. Mais au-delà, il faut surtout trouver du plaisir dans l’exercice de son métier.

Que représentent les Antilles dans votre parcours personnel et professionnel ?

Ma nomination aux Antilles comme directeur d’EDF Guadeloupe est pour moi une double satisfaction. Les enjeux énergétiques et environnementaux pour la Guadeloupe sont immenses et c’est une grande fierté pour moi de devoir contribuer à les relever avec les agents EDF et les nombreux acteurs concernés du territoire. Nous partageons ces enjeux avec les autres îles des Caraïbes et je suis sûr que les collaborations potentielles sont nombreuses. J’ai vécu en Guadeloupe enfant, scolarisé à l’école Raphaël-Jolivière à Pointe-à-Pitre. Je garde un excellent souvenir de l’archipel et je suis très heureux d’y revenir.

Related posts