Arrivée sur le marché de l’immobilier bordelais en 2009, l’agence Sandrine Faivre a fait le choix de se démarquer de ses concurrents en tablant sur une vitrine exclusivement digitale et proposant outre les services classiques d’aide à l’achat ou à la vente de biens immobiliers, un volet home staging. Ce concept en vogue depuis quelques années consiste à mettre en valeur un bien immobilier grâce à des méthodes de relooking express réel ou virtuel pour accélérer la vente d’un bien en permettant aux clients potentiels de s’y projeter.

Spécialisée dans les biens situés dans le quart nord-ouest de la métropole bordelaise, Sandrine Faivre revendique le professionnalisme des réponses apportées par son agence avec des conseils adaptés aussi bien aux clients qui vendent un bien qu’à ceux qui souhaitent en acquérir. Pour cela, l’agence s’appuie sur une connaissance des biens et des volumes qui lui permet d’apporter un conseil professionnel sur la mise en valeur des maisons et appartements et sur les aménagements potentiels qui vont faire la différence par rapport aux autres biens présents sur le marché de l’immobilier. L’agence est également en mesure de réaliser un audit sur les qualités et les défauts dans l’optique de proposer des solutions adaptées. Ainsi, elle apporte des solutions concrètes qui vont permettre de remédier aux obstacles à la vente et d’augmenter ainsi les chances d’être vendu pour un bien immobilier. L’autre point fort de l’agence est sa capacité à conseiller ses clients sur le plan juridique grâce à une très bonne connaissance de la législation qui s’avère très utile en cas de situation complexe au regard de la loi. Enfin, l’agence mise sur le facteur humain en s’appuyant sur une équipe compétente où un bon contact avec la clientèle est privilégié.

[mks_pullquote align= »left » width= »600″ size= »14″ bg_color= »#bdd6ab » txt_color= »#ffffff »]logo fd noir texteSandrine Faivre Concept – L’immobilier côté service – 06 48 91 58 47 – www.sandrinefaivreimmobilier.fr – contact@sandrinefaivreimmobilier.fr[/mks_pullquote]