Articles

Comité Caribéen des Assurances : se protéger des catastrophes naturelles
Actualités des experts, Guyamag, Karumag, Madinmag

Comité Caribéen des Assurances : se protéger des catastrophes naturelles 

La Caraïbe est exposée à des risques majeurs : sismiques, volcaniques et cycloniques. Depuis la loi du 13 juillet 1982, étendue aux DOM en 1990 suite au passage de l’ouragan Hugo en 1989, l’indemnisation des dommages matériels, résultant de catastrophes naturelles est possible si les victimes sont assurées par un contrat de dommage aux biens (multirisques habitation, la multirisque professionnelle et l’assurance auto…).
Après la survenance d’un évènement naturel de forte intensité qui est une des conditions pour l’application de la législation CAT NAT, comme par exemple : un glissement de terrain ou une inondation, il faudra attendre la parution d’un arrêté ministériel au journal officiel, pour que l’assureur puisse indemniser ses clients victimes (l’indemnisation ou avance sur indemnisation ne pourra se faire avant). Leur déclaration devant se faire dans les 10 jours suivant la parution de l’arrêté.
En pratique les assurés victimes de dommages doivent effectuer leur déclaration au plus tôt, ce qui permettra de déclencher les opérations d’expertises afin d’évaluer le montant des dommages.

N’attendez pas pour assurer vos biens. Dès le début de la période cyclonique, prenez toutes les mesures pour les protéger, entretenez-les (toitures, gouttières) et pensez à consulter le plan de prévention des risques et la cartographie des zones géographiques impactées par tel ou tel phénomène naturel.
Lorsque survient une catastrophe, notre première réaction est de se préparer si le risque est identifié (comme pour un cyclone) et se protéger quel que soit le risque majeur (volcanique, sismique…). Réfléchir et réagir lors de la survenance d’une catastrophe induit une conduite en réaction et non en prévention. Il est important d’être préparé et bien informé afin de parer aux premiers besoins, comme avoir les produits de première nécessité et d’alimentation pour quelques jours en réserve. Vous pouvez vous renseigner pour connaitre les abris anti-cycloniques ou anti-sismiques proches de chez vous, etc. L’ensemble de ces informations sont disponibles sur le site www.risques.gouv.fr
N’oubliez pas d’informer vos enfants sur les réactions à avoir, tout comme l’accompagnement auprès des personnes âgées.
Prévoir les risques majeurs, c’est aussi garantir sa personne. Se protéger et sécuriser ses proches financièrement en cas de décès ou d’invalidité en souscrivant un contrat adapté, avoir une complémentaire santé, etc.
« Rapprochez-vous de votre assureur qui saura vous conseiller ! » :
« Restez en contact avec vos assureurs sur la page Facebook et la chaîne Youtube du Comité Caribéen des Assurances. »

Related posts