Actualités Martinique Portraits

Jean-Luc Duféal, 1er martiniquais à avoir réalisé le chelem des World Marathon Majors

FullSizeRender

Animé par la passion du sport et de la performance, Jean-Luc Duféal est le premier martiniquais a avoir réalisé le grand chelem des World Marathon Majors, une compétition qui regroupe les grands marathons de la planète. Entre 2010 et 2015 le sportif a ainsi participé aux marathons de New-York, Chicago, Berlin, Londres, Tokyo, mais également Boston.

Jean-Luc Duféal est éducateur sportif de formation et féru de course à pied, c’est d’ailleurs lui qui a remporté la 1ére édition de la Drive des Manicous. Un jour on lui propose de courir le marathon de Paris, “c’était en 2008, après cette première expérience j’ai voulu continuer… J’ai ensuite entendu parler des six grands marathons”, explique le quinquagénaire. Puis de fil en aiguille Jean-Luc Duféal prend la décision de tenter de réaliser le grand Chelem des World Marathon Majors. Un défi réalisé jusqu’à présent par 590 athlètes dont 21 français. Pour Jean-Luc, l’idée était surtout de “représenter la Martinique et véhiculer par la même occasion une image positive de notre île”.

L’aventure débute réellement avec le marathon de New York en 2011, “j’ai commencé sur le plus grand”, s’amuse le sportif, puis il enchaîne les marathons, aussi différents les uns des autres. “Berlin c’est le parcours idéal, ça va vite”, se souvient-il. Le sportif reste marqué par le marathon de Tokyo à l’occasion duquel il découvre la culture nipponne. “Il y a vraiment beaucoup de monde…Ils sont propres, respectueux… C’est un autre monde”.

C’est pour moi une grande fierté

Très entouré par sa famille et suivi par une équipe médicale, le sportif atteint son objectif avec le marathon de Boston en 2015 et devient ainsi le premier martiniquais à décrocher la médaille du grand chelem des World Marathon Majors. “C’est beaucoup de sacrifices : personnels, familiaux…  Cet objectif était énorme, je ne pensais pas le réaliser, pour moi c’est une grande fierté, surtout quand je regarde la médaille et le diplôme… Je prends conscience que j’ai fait quelque chose de grand. Mon meilleur classement sur les WMM était 289ème sur près de 60 000 personnes ! J’estime que c’est un bon classement pour le petit amateur que je suis”.

Galvanisé par toutes ces expériences, Jean-Luc Duféal a monté l’association Santé Form’ équilibre qui a pour but d’aider les sportifs martiniquais à aller au bout de leurs projets. “J’aime être un moteur”, conclut-il.

A.O

 

 

 

 

 

 

 

/* ]]> */