Articles

La minute de la Com’ : le SMS n’est pas mort bien au contraire
Actualités des experts, Guyamag, Karumag, Madinmag

La minute de la Com’ : le SMS n’est pas mort bien au contraire 

Avec le boom des messageries instantanées que sont Watsapp, Messenger et Snapshat, la communication digitale est en train d’entrer dans une autre dimension. Mais les accès à ces nouveaux modes de communication pour les marques en sont à leurs balbutiements. En attendant, le bon vieux SMS tient toujours le haut du pavé en matière de communication vers les mobiles.

95% des SMS reçus par les consommateurs sont lus

Si les statistiques du nombre de SMS émis dans nos départements sont en baisse (-15% en moyenne par rapport à l’année dernière), ce canal de communication par message textuel court n’a pourtant rien à envier aux autres médias en matière de performance. C’est une valeur sûre pour les communicants. Selon les résultats d’une étude récente menée par la Mobile Marketing Association et l’ARCEP au niveau national, 95% des SMS reçus par les consommateurs sont lus. C’est aussi un mode de communication ultra réactif : 90% des SMS sont lus dans les 4 minutes qui suivent leur réception. Enfin, avec un taux de mémorisation de 60%, le SMS est le champion toutes catégories devant les autres médias dont la mémorisation tourne en moyenne autour des 15%.

Parce qu’il est performant, le SMS est à utiliser avec modération

Le SMS a le défaut de ses qualités : il est extrêmement intrusif. Du coup il peut assez rapidement se retourner contre son émetteur si celui-ci en abuse. Les marques l’ont appris avec le temps et sont devenues plutôt prudentes et performantes dans leur utilisation du SMS. Selon l’étude MMA ARCEP, 80% des personnes ayant reçu un SMS commercial se déclarent intéressées par son contenu, 68% des Français disent porter un intérêt à la réception de SMS commerciaux et 20% d’entre eux ont déjà cliqué sur le lien d’un SMS intelligent (SMS intégrant un lien vers un mini site enrichi).

Quelques clés pour réussir sa campagne SMS

Les meilleures chances pour qu’un SMS soit bien accepté, c’est qu’il soit ponctuel et le plus pertinent possible. Le texte, forcément court et direct puisque limité à 160 caractères, doit être rédigé avec attention et de préférence personnalisé pour que vos clients se sentent directement concernés et y trouvent instantanément un intérêt. Pour cela le timing d’envoi a aussi toute son importance pour qu’ils puissent réagir dans un temps court après l’avoir reçu (offres limitées dans le temps, rappel la veille d’un rendez-vous… etc). Enfin, évitez d’utiliser le SMS pour diffuser une même offre que celle diffusée sur des médias de masse. Votre client doit sentir que si vous le contactez par SMS c’est que vous avez une attention particulière pour lui.

Retrouvez “La Minute de Com’” sur Martinique 1ère et sur Guyane 1ère en Radio

Dans la même catégorie