Guyamag Guyane

CESER GUYANE : observateur privilégié de la Guyane et de son avenir

Capture d’écran 2017-11-14 à 00.47.29

Ceser Guyane s’attelle à travailler sur différentes problématiques qui touchent la société guyanaise. Nos réflexions, préconisations et études portent sur des secteurs importants qui font débat : la santé, le système bancaire, la formation professionnelle et l’apprentissage pour les jeunes, le tourisme, l’aménagement du territoire, les potentialités de l’agriculture et la Guyane à l’horizon 2040.

Les missions de notre conseil sont encadrées et nous conduisent à devoir répondre aux saisines de la collectivité territoriale en priorité, mais ne nous empêchent pas de nous questionner sur le fonctionnement de la société guyanaise car en notre sein, les membres, représentent l’ensemble de la société civile organisée.

Comprendre l’action publique

L’enjeu principal est celui d’une meilleure compréhension de l’action publique, afin que chacun ait connaissance des objectifs d’une politique, des bénéficiaires auxquels elle s’adresse, des résultats attendus, des mesures de contrôle et de réajustements à réaliser.

Les citoyens doivent avoir connaissance des choix envisagés et être en mesure de discerner et de comprendre l’intérêt général poursuivi. Les enjeux auxquels se confrontent à la fois les élus et l’ensemble des acteurs publics reposent donc sur l’obligation d’informations et de transparence, sur la nécessité de clarifier, de motiver la prise de décisions et de donner à voir les résultats de l’action publique.

Notre implication dans la réflexion territoriale

La présence du Ceser Guyane au sein de différents organismes, associations, conseils d’administration ou d’établissements vise à prendre part aux réflexions et aux décisions prises, mais surtout à relayer les préconisations de notre assemblée. Notre représentation au sein de l’Etablissement Public Foncier et Aménagement de la Guyane (EPFAG), des Comités Locaux Ecoles-Entreprises (CLEE), du Conseil Académique Education-Economie de Guyane (CAEE), de l’Agence d’Urbanisme et de Développement de la Guyane (AUDEG), de la Conférence Régionale de Santé et de l’Autonomie (CRSA), du nouveau Comité de l’Eau et de la Biodiversité de Guyane (CEBG), du Comité du Tourisme de la Guyane (CTG) et de Guyane Développement Innovation (GDI).

Nous savons que notre modèle social est en complète transition. La générosité de l’Etat providence ne s’exprime plus avec la même force. Dans un pays comme la Guyane, ancien département-région, le recul de l’Etat peut être ressenti avec une plus grande acuité. Voilà pour le constat. Pour ce qui concerne la vision prospective, il convient de trouver le juste équilibre entre les obligations régaliennes sur ce seul territoire d’Amérique du Sud et la capacité des collectivités locales et des intercommunalités à trouver les voies et les moyens, notamment financiers pour garantir le développement territorial, qui à la vérité, présente la vertu première de tranquilliser les peuples.

Contribution à l’Evaluation des politiques publiques régionales : le Livre Blanc des Ceser 

Notre réflexion territoriale se poursuit au niveau national au titre du Ceser France dans le Livre Blanc des Ceser intitulé « les Ceser et la contribution à l’évaluation des politiques publiques régionales » présenté au congrès des Régions de France au mois de septembre dernier. Il montre les enjeux démocratiques et de gouvernance de l’évaluation, dresse les pratiques en cours et les potentialités des Ceser dans ce domaine. L’évaluation des politiques publiques doit être appréhendée comme un levier de réussite démocratique et ne peut être séparée ou disjointe des processus de décision, de mise en action et de suivi. Elle n’est en aucun cas un espace de contrôle, mais plutôt un outil d’aide à la décision.

66 Avenue du Gal de Gaulle

97300 Cayenne

0594 28 96 05

Fax : 0594 30 73 65

Retrouvez-nous sur www.ceser-guyane.fr

Dossier réalisé par

marthe.panelle-karam@ctguyane.fr,

Cheffe de Cabinet du Ceser Guyane,

avec la rédactrice en cheffe de Régions Magazine.

/* ]]> */